Guillaume d'Amiens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Guillaume d'Amiens
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Activités

Guillaume d'Amiens ou Guillaume le Peigneur est un trouvère et un peintre actif à la fin du XIIIe siècle[1].

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

  • « Amours, mout as bele venue » lire en ligne sur Gallica
  • Amours me fait par mon veuil
  • Puisque chanters onques nul home aida
  • Amours me maint u cueur
  • Dame, pour men lonc sejour
  • De ma dame vient
  • Hareu! Coument mi manterrai
  • Jamais ne serai saous
  • Je canterai, faire le doi
  • Prendés i garde
  • Ses tres dous regers
  • C'est la fin quoi que nus die, j'amerai

Discographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anna Ferrari, Intavulare: Chansonniers français : 1. a (BAV, Reg. lat. 1490), b (BAV, Reg. lat. 1522), A (Arras, Bibliothèque municipale 657), Biblioteca Apostolica Vaticana, 1998 lire sur Google Livres
  • (en) Elizabeth Aubrey, « Guillaume d'Amiens, paigneur », Grove Music Online [lire en ligne]
  • Samuel N. Rosenberg et Hans Tischler éd., Chansons des trouvères, coll. « Lettres gothiques », Livre de poche, 1995
  • N. H. J. Van den Boogard, Rondeaux et refrains du XIIe siècle au début du XIVe, Paris, 1969
  • Paulin Paris, « Chansonniers », Histoire littéraire de la France, Paris, Firmin Didot et Treuttel et Wurtz, t. 23, 1856, p. 512-831 [réimpression : Nendeln, Kraus Reprint, 1971]
  • Alfred Jeanroy, « Trois dits d'amour du XIIIe siècle », Romania, 22, 1893, p. 45-70 lire en ligne sur Gallica
  • Manuscript - Reg.lat. 1490, Biblioteca Apostolica Vaticana [lire en ligne] — « Amours, mout as bele venue » figure au folio 130v

Références[modifier | modifier le code]