Anne Azéma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Anne Azéma

Activité principale Interprète
Genre musical Musique baroque
Instruments Soprano

Anne Azéma, née en Alsace, est une soprano française[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Anne Azéma est une chanteuse de musique ancienne de premier plan depuis 1993. Elle a codirigé les programmes du Boston Camerata (en)[2]. Elle est surtout connue pour son interprétation de la musique du Moyen Âge, des chansons pour luth de la Renaissance, de la musique sacrée baroque et du théâtre musical contemporain. Elle est également professeur de musique et chercheuse reconnu dans ce domaine. Elle a chanté entre autres au Japon, en Allemagne, aux États-Unis et en Australie[3].

La musique de prédilection d'Anne Azéma est le chant profane et vernaculaire de France et de Provence au Moyen Âge. Elle a partagé un Grand Prix du Disque pour son rôle dans l'enregistrement du Boston Camerata de Tristan et Iseut. Quatre album de récitals solos The Unicorn, The Game of Love, Provence Mystique et Étoile du Nord sont également documentés comme travaux originaux de sa part.

Anne Azéma est un membre fondateur de Camerata Mediterranea (en), faisant des tournées internationales avec eux et chantant dans tous leurs CDs. Elle a également été marquante dans de nombreux projets musicaux du Boston Camerata, avec par exemple le rôle de Mère Ann Lee des Shakers dans l’œuvre théâtrale de danse et de musique Borrowed Light (créée en 2004) du chorégraphe finlandais Tero Saarinen et du directeur du Camerata Joel Cohen. En 2008 Anne Azéma a son actif plus de trente-cinq enregistrements en tant que soliste, récitaliste ou directrice chez Warner — Erato, Harmonia Mundi, Virgin, Nonesuch, Bridge (en), Calliope, Atma ou K 617.

Anne Azéma est la fondatrice et directrice de l'ensemble européen Aziman[4],[5].

La saison 2008-2009 est sa première saison de directrice artistique du Boston Camerata. En 2009-2010 elle a dirigé la tournée du Camerata aux États-Unis, en Allemagne et en France.

Elle est décorée en décembre 2010 Chevalier des Arts et des Lettres de la République française lors d'une cérémonie à Cambridge, Massachusetts[6].

Discographie[modifier | modifier le code]

Soliste[modifier | modifier le code]

1. Enregistrements CDs : récital et direction musicale

  • Le Tournoi de Chauvency : Une joute d’Amour en Lorraine, K617- 2007
  • Étoile du nord : Gauthier de Coincy et le miracle médiéval, Calliope - 2003 (CD de l’année, Toronto Star, 10 de Répertoire)
  • Die Stadt der Narre: weltliche und geistliche Macht im Frankreich und der Provence des Mittlealters, WDR - 2001
  • El Maestro, WDR - 2000
  • Provence mystique : Sacred Songs of the Middle Ages, Erato - 1998 (10 de Répertoire, **** Le Monde de la Musique, YYYYY Diapason, nommé pour le Grand Prix des Discophiles, ffff Télérama, 5 Classica)
  • Le Jeu d’amour : the game of love in Medieval France, Erato – 1996, (10 de Répertoire, **** Le Monde de la Musique)
  • The Unicorn : Medieval French love songs, Erato - 1994 (10 de Répertoire, Choc du Monde de la Musique, 'Critics Choice’ Gramophone, YYYYY Diapason)

Participation en tant que soliste[modifier | modifier le code]

  • A Mediterranean Christmas, The Boston Camerata, Warner - 2006
  • L'harmonie du Monde, Doulce Mémoire, Virgin/Naïve - 2003
  • Li tans Nouviaus, Constantinople Ensemble, ATMA - 2003 (nommée à Opus, Montréal)
  • The Almanac : Shira Kammen (en) and Friends, Bright Angel Records - 2003
  • Golden Harvest: More Shaker songs, The Boston Camerata, Glissando - 2000
  • Cantigas, Camerata Mediterranea, Erato (Prix Edison, 10 de Répertoire) - 1999
  • Liberty Tree, The Boston Camerata, Erato - 1998
  • What then is Love: Elizabethan Songbook, The Boston Camerata, Erato - 1998
  • Douce Beauté, Pierre Guédron, The Boston Camerata, Erato - 1998
  • Angels, The Boston Camerata & Tod Machover (en), Erato - 1997
  • Johnny Johnson, Kurt Weill; The Boston Camerata, Erato (Disque de l'année, Le Monde; Diapason D'Or; Choc du Monde de la Musique) – 1997
  • Brain Opera: Tod Machover - 1996
  • Trav'ling Home: American Spirituals, The Boston Camerata, Erato - 1996
  • Carmina Burana, The Boston Camerata, Erato ( 10 de Répertoire) - 1996
  • Farewell Unkind, Songs and Dances of John Dowland, The Boston Camerata. Erato (Choc du Monde de la Musique) - 1996
  • Quel Diletto, Organisatie Oude Muziek, Utrecht – 1995
  • Le Roman de Fauvel, The Boston Camerata, Erato, 10 de Répertoire) – 1995
  • Simple Gifts: Shaker Chants and Spirituals, The Boston Camerata, Erato – 1995
  • Bernart de Ventadour: Le Fou sur le Pont, Camerata Mediterranea, Erato (nommé au Grand Prix des Discophiles, Critic's Choice, Grammophone, ) - 1994
  • An American Christmas, The Boston Camerata, Erato - 1993
  • Nueva España, The Boston Camerata, Erato - 1992
  • Lamentations; Jean Gilles, The Boston Camerata, Erato - 1992
  • The American Vocalist, The Boston Camerata, Erato - 1991
  • Lo Gai Saber, Camerata Mediterranea, Erato - 1991
  • A Baroque Christmas, The Boston Camerata, Nonesuch - 1991
  • Valis, Tod Machover, Bridge - (CD de l’année, The New York Times) - 1990
  • Le Pont Sacré, Erato (Référence de Compact) - 1990
  • A Renaissance Christmas, The Boston Camerata, Nonesuch - 1989
  • Requiem; Jean Gilles, The Boston Camerata, Erato - 1989
  • Tristan & Iseult, The Boston Camerata, Erato (Choc du Monde de la Musique, 10 de Répertoire, Grand Prix du Disque) - 1987
  • Noël, Noël: A French Christmas, Erato - 1988
  • New Britain, The Boston Camerata, Erato - 1986
  • La Primavera, The Boston Camerata, Erato – 1983
  • Josquin des Prés; Missa Pange Lingua et motets, Harmonia Mundi - 1982

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. PORTRAIT: Anne Azéma, à claire-voix The Boston Camerata 20 juin 2011 "Pourtant rien ne prédestinait au départ Anne Azéma à ce destin américain. « J'ai grandi en Alsace, un peu par hasard, dans un milieu ..."
  2. Golderg Early music portal
  3. All Music
  4. Boston Globe
  5. Music Concept
  6. Boston Camerata Blog

Liens externes[modifier | modifier le code]