Guillaume Busson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Guillaume Busson
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
Nationalité
Activité

Guillaume Busson est un aviateur et pilote d'essais français né le à Chédigny et mort le , titulaire du brevet de pilote (brevet no 121) depuis le . Un peu plus d'un mois après l'obtention de ce brevet, le 14 juillet 1910, il va se faire remarquer en volant sur Paris, un vol avec un monoplan Blériot au départ de Port-Aviation de 46 minutes, au cours duquel il va parcourir 52 kilomètres à une altitude de 400 mètres environ. Une traversée de Paris qui restera dans les annales[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Georges Busson, artiste-peintre, et de Marie Beaussier, après des études commerciales, il devient concessionnaire, participe à des courses automobiles avec un certain succès, avant de passer à l'aviation.

Le 10 septembre 1912, alors que Busson participe au meeting d’hydroaéroplanes de Tamise, il va se crasher dans des arbres avec son mécanicien Alexandre, mais s'en sortira avec une jambe cassée seulement.[2]

Ses records[modifier | modifier le code]

11 février 1911 : Busson établit avec un passager le record du monde de vitesse sur 10 kilomètres : 6 minutes, 30 secondes, sur 20 kilomètres : 12 minutes, 51 secondes, sur 30 kilomètres : 19 minutes, 15 secondes et sur 40 kilomètres : 25 minutes, 30 secondes, 4/5. Des records qu'il améliorera le 13 février 1911[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]