Guillaume Busson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Guillaume Busson
Image dans Infobox.
Guillaume Busson à Saint-Brieuc en 1910.
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Guillaume Henri-Georges BussonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Guillaume Busson est un aviateur et pilote d'essais français né le à Chédigny et mort le dans le 19e arrondissement de Paris[1], titulaire du brevet de pilote (brevet no 121) depuis le . Un peu plus d'un mois après l'obtention de ce brevet, le , il va se faire remarquer en volant sur Paris, un vol avec un monoplan Blériot au départ de Port-Aviation de 46 minutes, au cours duquel il va parcourir 52 kilomètres à une altitude de 400 mètres environ. Une traversée de Paris qui restera dans les annales[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Georges Busson, artiste-peintre, et de Marie Beaussier, après des études commerciales, il devient concessionnaire, participe à des courses automobiles avec un certain succès, avant de passer à l'aviation.

Le , alors que Busson participe au meeting d’hydroaéroplanes de Tamise, il va se crasher dans des arbres avec son mécanicien Alexandre, mais s'en sortira avec une jambe cassée seulement.[3]

Ses records[modifier | modifier le code]

 : Busson établit avec un passager le record du monde de vitesse sur 10 kilomètres : 6 minutes, 30 secondes, sur 20 kilomètres : 12 minutes, 51 secondes, sur 30 kilomètres : 19 minutes, 15 secondes et sur 40 kilomètres : 25 minutes, 30 secondes, 4/5. Des records qu'il améliorera le [4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]