Guardalavaca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

21° 07′ 24″ N 75° 49′ 57″ O / 21.12333333, -75.8325

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2015).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant Cuba
Cet article est une ébauche concernant Cuba.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Position de Guardalavaca

Guardalavaca est une plage située sur la côte atlantique et appartenant à la municipalité de Banes dans la province de Holguín, à Cuba.

Plage de Guardalavaca

Guardalavaca est l'un des premiers lieux qu'ait visités Christophe Colomb en 1492. Durant les XVIe et XVIIe siècles, c'était un lieu de refuge pour les corsaires et pirates de la région. Cette zone a été également le siège du commerce dit de « rescate » ; c'est ainsi que les habitants appelaient la contrebande que pratiquaient les boucaniers qui échangeaient des peaux de bétail contre des marchandises européennes.

Avec l'ouverture économique du pays dans les années 1990, consécutive à la dislocation de l'Union soviétique, cette région a connu une croissance économique rapide. On a commencé à construire de nombreux hôtels de luxe et toute l'infrastructure touristique nécessaire comme restaurants, boutiques, centres de balnéothérapie, etc.

Guardalavaca est ainsi devenue le troisième pôle touristique de Cuba, derrière La Havane et Varadero, avec de grandes capacités hôtelières et un système de transports moderne. Sa population jouit d'un niveau de vie relativement élevé en raison de la croissance de l'emploi dans le secteur des services.

Les visiteurs sont constitués de Canadiens (60 %), de Britanniques (25 %), d'Allemands (10 %), les 5 % restant étant des Européens (Néerlandais, Italiens et Autrichiens).