Gillian Tindall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tindall.
Gillian Tindall
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (80 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de

Gillian Tindall, née à Londres en 1938, est une femme de lettres britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Parmi ces œuvres les plus connues, citons City of Gold: Biography of Bombay (1982) et Celestine: Voices from a French Village (Célestine, Histoire d'une femme du Berry) (1995). Son roman Fly away home fut récompensé par un Prix Somerset-Maugham en 1972.

En 2006, Tindall a publié un ouvrage sur une maison située dans le quartier de Bankside à Londres, The House by the Thames. Depuis sa construction en 1710, la maison servit d'habitation à des marchands de charbon, d'étude, de pension de famille, d'abri pour personnes abandonnées, puis de nouveau de résidence privée à partir des années 1900. La maison est mentionnée dans les guides touristiques comme une résidence célèbre, peut-être celle de Christopher Wren pendant la construction de la cathédrale Saint-Paul de Londres et on lui prête comme résidents Catherine d'Aragon et William Shakespeare.

Elle vit une partie de l'année dans le village de Chassignolles dans l'Indre, en France.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans

  • No Name in the Street (1959)
  • The Water and the Sound (1962)
  • The Edge of the Paper (1963)
  • The Youngest (1967)
  • Someone Else (1969)
  • Fly Away Home (1971)
  • The Traveller and His Child (1975)
  • The Intruder (1979)
  • Looking Forward (1983)
  • To the City (1987)
  • Give Them All My Love (1989)
  • Spirit Weddings (1992)

Nouvelles

  • Dances of Death (1973)
  • The China Egg and Other Stories (1981)
  • Journey of a Lifetime and Other Stories (1990)

Essais

  • A Handbook on Witches (1965)
  • The Fields Beneath: The History of One London Village (1977)
  • City of Gold: A Biography of Bombay (1982)
  • Rosamond Lehmann: An Appreciation (1985)
  • Countries of the Mind: The Meaning of Place to Writers (1991)
  • Celestine: Voices from a French Village (1995), Célestine, Histoire d'une femme du Berry (2000)
  • The Journey of Martin Nadaud: A Life and Turbulent Times (1999), Le voyage de Martin Nadaud (2001)
  • The House By The Thames: And The People Who Lived There (2006)
  • Footprints in Paris: A Few Streets, A Few Lives (2009)
  • The Fields Beneath (2011)
  • Three Houses, Many Lives (2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]