Georg Endress

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Georg Endress
1955 Georg H Endress dépose son premier brevet à l'Office fédéral suisse de la propriété intellectuelle..jpg
1955 Georg H Endress dépose son premier brevet à l'Office fédéral suisse de la propriété intellectuelle
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
ArlesheimVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions

Georg H. Endress (, Fribourg-en-Brisgau, Allemagne - , Arlesheim, Suisse) était un entrepreneur suisse-allemand dans le domaine de l'instrumentation de mesure et de la régulation, fondateur de la société Endress+Hauser[1].

Vie et travail[modifier | modifier le code]

Georg Endress est le fils d'un directeur d'usine. Jeune homme, il s'installe à Zagreb avec sa famille, où il va à l'école. Il a fréquenté d'autres écoles à Bâle (Suisse) où il a passé des examens de fin d'études, puis a fait un apprentissage de mécanicien, après quoi il a étudié l'ingénierie à Zürich.

Il a travaillé pour plusieurs entreprises suisses et une entreprise anglaise, avant de fonder en 1953 à Lörrach avec le banquier Ludwig Hauser une société de distribution pour les appareils de mesure de niveau, devenue Endress+Hauser AG. L'entreprise a commencé à produire ses propres instruments en 1956. Après avoir connu le succès en Europe, des filiales ont été ouvertes aux Etats-Unis et au Japon (1970) et en Chine (1980). En 1995, Georg Endress a cédé le contrôle de l'entreprise à son fils Klaus Endress.

Georg Endress se sentait particulièrement responsable envers le Dreiländereck « le pays des 3 Frontières » où l'Allemagne, la France et la Suisse se rencontrent. Il voulait, comme il le disait lui-même, supprimer les barrières psychologiques nationales. Il a initié des formations d'apprentis et d'ingénieurs dans la région du Rhin supérieur et a impulsé des cours internationaux à l'Université de Lörrach. L'organisation tri nationale « BioValley Organisation » a été créée à son initiative.

En outre, il a été membre de l'Organisation du commerce de Baden (WVIB, Wirtschaftsverband industrieller Unternehmen Baden) et de l'Association professionnelle régionale de la Forêt-Noire et du Rhin supérieur. (Regio-Gesellschaft Schwarzwald-Oberrhein)

Il épousa Alice Vogt en 1946 ; fin 2008, cinq de leurs huit enfants étaient actifs chez Endress+Hauser AG.

Prix et distinctions honorifiques[modifier | modifier le code]

  • Croix fédérale du Mérite, 1re classe
  • Docteur honoris causa de l'Université de Bâle
  • Docteur honoris causa de l'Université de Fribourg
  • Médaille de service du Land de Bade-Wurtemberg
  • Chevalier de la Légion d'Honneur 2000
  • Président d'honneur de la BioValley and Trade Association WVIB
  • Citoyen d'honneur d'Indianapolis (USA) et de la communauté de Maulburg (Bade-Wurtemberg)
  • Le Prix Bartholdi de l'Université du Rhin supérieur a été décerné à titre posthume à Georg Endress en 2011.

Travaux[modifier | modifier le code]

  • Avec Lothar Spaeth, Martin Saettler, Rainer Roeder et Dieter Pfister) Technologietransfer in Konzeption und Praxis (transfert de technologie, conception et pratique). Poller, Stuttgart 1987, (ISBN 3-87959-305-1)
  • Veröffentlichungen des International Hightech Forum, Bâle 3). (Publication International Hightech Forum, Bâle 3).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Connaissance, éducation, qualité. Georg H. Endress à l'occasion de son 80e anniversaire (The Significance of the Educated Entrpreneur and Manager for a Complete and Sustainable Development in Space and Time, Bâle, 2005).
  • Felix Erbacher : Hors du garage et dans le monde. Georg H. Endress (1924-2008), penseur charismatique et visionnaire, in:Basler Zeitung, 29 juillet 2013, art. 27.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]