Garliava

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Garliava
Blason de Garliava
Héraldique
Garliava
Église catholique de Garliava
Administration
Pays Drapeau de la Lituanie Lituanie
Région Haute Lituanie
Apskritis Apskritis de Kaunas
Municipalité Municipalité du district de Kaunas
Seniūnija Garliavos seniūnija
Senior Rasa Grigienė
Indicatif 37
Démographie
Population 13 366 hab. (2010)
Densité 3 662 hab./km2
Géographie
Coordonnées 54° 49′ 10″ nord, 23° 52′ 30″ est
Superficie 365 ha = 3,65 km2
Divers
Première mention 1809
Statut Ville depuis 1958
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lituanie

Voir la carte administrative de Lituanie
City locator 14.svg
Garliava

Géolocalisation sur la carte : Lituanie

Voir la carte topographique de Lituanie
City locator 14.svg
Garliava
Sources

Garliava est, avec une population d'environ 13 322 habitants au recensement de 2001, la 28e ville de Lituanie. Elle est située dans l'apskritis de Kaunas au centre de la Lituanie, à 10 km au sud de Kaunas, la deuxième ville du pays.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville fut fondée au début du XIXe siècle, lorsqu'un hameau éponyme du nom de Godlewo, baptisé par déformation de prononciation Garliava par les paysans lituaniens, se forma sur les terres du comte polonais Joseph Godlewski. Celui-ci fit bâtir une église catholique (1809) en l'honneur de la Sainte-Trinité puis une église luthérienne (1814-1816). La ville faisant donc partie de l'Empire russe fut occupée par les bolcheviks en 1919. Ensuite, après la guerre contre la Pologne voisine et nouvellement indépendante qui revendiquait cette province, elle fit partie de la Lituanie indépendante.

Entre les deux guerres mondiales, la majorité de la population de la ville était juive. Les Juifs furent déportés ou exterminés pendant l'occupation allemande de cette partie de la Lituanie. Au cours de l'été 1941, 241 Juifs sont assassinés lors d'exécutions de masse perpétrées par un Einsatzgruppen d'allemands assistés de nationalistes lituaniens[1]. La synagogue et l'église luthérienne furent détruites par le feu à l'été 1944. Ensuite la région intégra l'URSS jusqu'en 1991. Elle acquiert le statut de ville en 1958.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :