Gabela (Čapljina)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gabela.
Gabela
Габела
Vue générale de Gabela
Vue générale de Gabela
Administration
Pays Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine
Entité Drapeau de la Fédération de Bosnie-et-Herzégovine Fédération de Bosnie-et-Herzégovine
Canton Herzégovine-Neretva
Municipalité Čapljina
Démographie
Population 2 562 hab. (2013)
Géographie
Coordonnées 43° 03′ 49″ N 17° 41′ 33″ E / 43.0636, 17.692543° 03′ 49″ Nord 17° 41′ 33″ Est / 43.0636, 17.6925
Altitude 3 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bosnie-Herzégovine

Voir la carte administrative de Bosnie-Herzégovine
City locator 15.svg
Gabela

Géolocalisation sur la carte : Bosnie-Herzégovine

Voir la carte topographique de Bosnie-Herzégovine
City locator 15.svg
Gabela

Gabela (en cyrillique : Габела) est une localité de Bosnie-Herzégovine, autrefois appelée Drijeva puis Drijevo et Osobljane. Elle appartient à la municipalité de Čapljina,

Selon les premiers résultats du recensement bosnien de 2013, elle compte 2 562 habitants[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La Neretva près de Gabela

Gabela est située à la frontière entre la Bosnie-Herzégovine et la Croatie, sur les bords de la Neretva.

Gabela est une petite ville de la municipalité de Čapljina, dans le canton d'Herzégovine-Neretva et dans la Fédération de Bosnie-et-Herzégovine.

Histoire[modifier | modifier le code]

Gabela est mentionnée pour la première fois sous le nom de Drijeva dans un accord entre le Grand Prince Nemanja et les autorités de la ville indépendante de Dubrovnik. « Drijeva » est un mot croate signifiant « navire » ou « ferry ».

Jusqu'à la fin du XIIe siècle, la localité s'appelle Drijevo et abrite une activité commerciale importante entre les villes de Dubrovnik et Venise d'où vient le sel, l'huile, le vin, le verre, les armes, les objets manufacturés, les produits de luxe et les royaumes bosniaques médiévaux qui fournissent du bois, de la laine ainsi que des denrées alimentaires (viande, blé, miel, fromage,...)[2].

Puis la localité devient une colonie de Dubrovnik sous le nom de Osobljane[2].


Le nom de Gabala vient de l'italien « gabella », lui même issu de l'arabe « qabāla », signifiant « impôt » ; origine que l'on retrouve aussi dans le mot français « gabelle »[3].

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Une tour de la forteresse de Gabela
Église catholique Saint-Stephen

La forteresse de Gabela, qui remonte au Moyen Âge, est aujourd'hui un site archéologique inscrit sur la liste des monuments nationaux de Bosnie-Herzégovine[4].

La Dormition-de-la-Mère-de-Dieu, une église orthodoxe serbe, est également inscrite sur cette liste, en même temps que certains de ses biens mobiliers, ainsi que les pierres tombales de son cimetière[5].

Gabela dispose également d'une église catholique : l'église Saint-Stephen.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2013
- - 1 640 2 076 2 518 2 440[6] 2 562[1]


Évolution de la population

Répartition de la population par nationalités (1991)[modifier | modifier le code]

Nationalité Nombre %
Croates 2 046 83,85
Serbes 324 13,27
Musulmans 32 1,31
Yougoslaves 24 0,98
Inconnus/autres 14 0,57[7]

Communauté locale[modifier | modifier le code]

En 1991, Gabela était constituée de deux communautés locales, Gabela et Gabela Polje[8].

Économie[modifier | modifier le code]

Les habitants de la localité vivent essentiellement de l'agriculture (légumes, fruits, tabac et vignes).

Sport[modifier | modifier le code]

Le stade de Gabela (vue rapprochée)
Le stade de Gabela (vue éloignée)

Gabela possède un club de football, le NK GOŠK Gabela, qui joue en première ligue de Bosnie-Herzégovine.

Notes et références[modifier | modifier le code]


  1. a et b (sr+en) « Census of population - Preliminary results by municipalities and settlements in the Federation of Bosnia and Herzégovine » [PDF], sur http://fzs.ba, Institut de statistiques de la Fédération de Bosnie-et-Herzégovine (consulté le 21 décembre 2014)
  2. a, b et c (en) Naklada Naprijed, « The Croatian Adriatic Tourist Guide », pg. 318, Zagreb (1999), ISBN 953-178-097-8
  3. « Le Trésor de la langue française informatisé », 1971-1994 → consulter cet ouvrage
  4. (en) « Gabela nr. Capljina », sur http://kons.gov.ba (consulté le 21 décembre 2014)
  5. (bs) « Crkve Uspenja Presvete Bogorodice sa pokretnom imovinom i nadgrobnim spomenicima u Gabeli », sur kons.gov.ba (consulté le 21 décembre 2014)
  6. (bs) « Population 1961-1991 », sur http://pop-stat.mashke.org (consulté le 21 décembre 2014)
  7. (bs)(hr)(sr) Livre : Composition nationale de la population - Résultats de la République par municipalités et localités 1991, Bulletin statistique n°234, Publication de l'Institut national de statistique de Bosnie-Herzégovine, Sarajevo.
  8. (bs+hr+sr) « Recensement par communautés locales (1991) » [PDF], sur http://www.fzs.ba, Bosnie-Herzégovine - Fédération de Bosnie-et-Herzégovine - Institut fédéral de statistiques (consulté le 4 août 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]