Fritz Thiele

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fritz Thiele
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Militaire, résistantVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Arme
Grade militaire
Conflits

Fritz Thiele (né le à Berlin, mort le dans la même ville) est un officier allemand, résistant au nazisme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fritz Thiele entre dans la Deutsches Heer en mars 1914 et devient officier de renseignement. En 1925, oberleutnant, il publie Zur Geschichte der Nachrichten-Truppe 1899-1924.

En 1936, il entre au ministère de la Reichswehr. En 1940, il est nommé chef du département des communications de la Wehrmacht au sein de l'Oberkommando der Wehrmacht. Il fait alors la connaissance d'Erich Fellgiebel et de Kurt Hahn. En janvier 1944, Thiele est promu au grade de lieutenant-général.

Ils participent ensemble au complot du 20 juillet 1944. Ce jour, à 13 heures, Thiele au Benlerblock reçoit un appel téléphonique provenant Fellgiebel au Wolfsschanze qui l'informer de l'échec de l'attentat et du fait que Hitler a survécu. Thiele s'oppose à donner une suite au complot. Alors que Fellgiebel est arrêté le lendemain, Thiele continue de travailler aux renseignements. Le 11 août, il est arrêté par la Gestapo, le Volksgerichtshof le condamne à la peine de mort dix jours plus tard, il est exécuté dans la prison de Plötzensee le 4 septembre.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]