Franz Reinisch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Franz Reinisch
P. Franz Reinisch.jpg
Franz Reinisch
Biographie
Naissance

Levis, Feldkirch (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Religion
Ordre religieux

Franz Reinisch, né le en Autriche et guillotiné le au pénitencier de Brandenburg-Görden en Allemagne, était un objecteurs de conscience et un prêtre catholique pallottin d’une fortitude telle qu’il osa refuser de prêter serment d’allégeance à Hitler[1] lorsqu’il fut enrôlé dans la Wehrmacht.

Il fut le seul prêtre-soldat dans cette situation et il fut exécuté avec une guillotine pour ce motif[2].

Son attitude encouragea d’autres prisonniers condamnés pour des motifs similaires à persister dans leur décision de refuser le service militaire ; c’est notamment le cas de Franz Jägerstätter qui fut exécuté en 1943.[réf. souhaitée]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Il offrit cependant de prêter serment d’allégeance au peuple Allemand à la place, tout en se doutant bien que ce serait refusé.
  2. Guenter Lewy, L’Église catholique et l’Allemagne nazie, Stock, , p. 205, 219 et 273.

Liens externes[modifier | modifier le code]