Frank Watson Dyson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dyson (homonymie).
Frank Watson Dyson
Frank Watson Dyson.jpg
Frank Watson Dyson.
Fonctions
Astronomer Royal
-
Astronome royal pour l'Écosse (en)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
Le CapVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalités
Britannique, Britannique (jusqu'au )Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Trinity College
Heath Grammar School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinctions
signature de Frank Watson Dyson
signature

Frank Watson Dyson () est un astronome britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dyson naît à Measham (en), près de Ashby-de-la-Zouch en Angleterre. Il étudie à Halifax puis l'astronomie et les mathématiques à l'université de Cambridge. Il est Astronomer Royal for Scotland (en) de 1905 à 1910 et Astronomer Royal de 1910 à 1933. Il est fait chevalier en 1915. Il meurt pendant un voyage an Australie lors de son retour en Angleterre en 1939.

Il est notable pour ses études des éclipses solaires, est une autorité en spectroscopie de la couronne solaire et de la chromosphère. Il est à l'origine des expéditions (Sobral, Brésil et Ile de Principe dans le Golfe de Guinée), en vue d'observer l'éclipse solaire de 1919, constituant la première vérification expérimentale de la théorie de la relativité générale.

Frank Dyson n'a pas de rapport de parenté avec Freeman Dyson ; toutefois Freeman Dyson crédite son homonyme pour avoir éveillé son intérêt pour l'astronomie alors qu'étant enfant les travaux de Sir Frank Dyson étaient évoqués par sa famille.

Dyson reçoit la médaille Bruce en 1922 et la médaille d'or de la Royal Astronomical Society en 1925. Un cratère sur la Lune porte son nom ainsi que l'astéroïde (1241) Dysona. Une plaque commémorative existe 6 Vanbrugh Hill, Blackheath, Londres, maison où il a vécu de 1894 à 1906.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notices nécrologiques[modifier | modifier le code]