Francisco de Sande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Francisco de Sande
Fonctions
Président de la Real Audiencia de Santa Fe de Bogotá (d)
-
Gouverneur général des Philippines
-
Biographie
Naissance
Décès
Formation
Activité
Autres informations
Grade militaire
Escudo de armas de la Real Audiencia de Santa Fe.jpg
blason

Francisco de Sande (1540 – 12 septembre 1602) était un juriste et gouverneur espagnol. Il fut gouverneur général des Philippines du à , gouverneur général du Guatemala et président de la Real Audiencia de Santafé de Bogotá de 1596 à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Natif de Cáceres, il était juriste de formation et officia huit ans dans la colonie du Mexique[1],[2]. Il est nommé gouverneur général des Philippines par Madrid le 25 août 1575, succédant à Guido de Lavezaris[3].

En tant que gouverneur, il fonda la ville de Nueva Cáceres. Il eut le souci d'assainir les finances de la colonies et de mieux utiliser les fonds royaux, s'opposant ainsi aux conquistadores qu'il jugeait trop dépensiers[1]. Il commença la fortification de Manille, cible de pirates, et s'appropria la province de Pampanga pour assurer suffisamment de vivre au contingent espagnol[4].

Il eut aussi une politique d'expansion de l'autorité espagnole envers les territoires musulmans. Il attaqua notamment la capitale de Borneo, et fit des tentatives pour assujettir l'archipel de Sulu et l'île de Mindanao[5].

Il quitta sa fonction de gouverneur général en avril 1580 et gouverna ensuite la Capitainerie générale du Guatemala, puis le Royaume de Nouvelle-Grenade à partir de 1596[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Romain Bertrand, Le Long Remords de la conquête. Manille-Mexico-Madrid : l'affaire Diego de Avila (1577-1580) : Manille-Mexico-Madrid : l’affaire Diego de Avila (1577-1580), Le Seuil, , 579 p. (ISBN 978-2-02-117468-7, lire en ligne), p. 83-135
  2. (en) « Spanish Governors of the Philippines, 1565-1616 », sur philippinehistory.net
  3. Guillaume Gaudin, « Il faut sauver l’auditeur Matías Delgado y Florez. Lettre d’un magistrat de Manille du 30 novembre 1631, à son frère Sancho, à Cáceres », Diasporas, vol. 25,‎ , p. 73-90 (lire en ligne)
  4. (en) Emma H. Blair et James A. Robertson, The Philippine Islands 1493-1898, vol. 4, A. H. Clark Company, (lire en ligne), préface
  5. (en) « Today in Philippine History, May 23, 1578, Governor Francisco de Sande sent off an officer to subdue the Sulu Islands », sur kahimyang.com,
  6. (en) David Thomas et John A. Chesworth, Christian-Muslim Relations. A Bibliographical History, BRILL, , 656 p. (ISBN 978-90-04-33558-5, lire en ligne), p. 273-275