Francisco Doménech

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Francisco Doménech
Biographie
Décès
Après Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Dominicain, graveurVoir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
Autres informations
Ordre religieux

Francisco Doménech (Valence (Espagne) ?, fl. ca. 1460-1494) est un prêcheur dominicain et graveur espagnol.

Biographie[modifier | modifier le code]

Des documents indiquent qu'à l'été 1487, le chapitre provincial de l'Ordre des Prêcheurs qui a lieu à Xàtiva accepte d'envoyer Francisco Doménech étudier la théologie au collège de Santa Catalina virgen y mártir de Barcelone, de 1487 à 1488[1],[2]. Il y professe en 1488 et réalise la même année la gravure La Virgen del Rosario (La Vierge du Rosaire) pour la dynamique confrérie du Rosaire de Sainte Catherine.

En 1491, les actes capitulaires le mentionnent comme étant assigné au convent de Valence, qui est probablement son couvent original[3]; il y reste jusqu'en 1494, dernière année pour laquelle on a des informations sur Francisco Doménech[4],[2].

Œuvre[modifier | modifier le code]

La Vierge du Rosaire, signée «A(nno) d(ivinae) g(ratiae) -1488 F. Franciscus Doménech», gravure sur cuivre, 410 × 300 mm.

On ne connaît que deux œuvres de sa main : Sant Antoni Abat (en espagnol : San Antonio Abad, Saint Antoine Abat, n. d.) et Mare de Déu del Roser (en espagnol : La Virgen del Rosario, La Vierge du Rosaire, 1488), gravure au burin sur cuivre[5] dont on conserve la plaque originale dans la chalcographie de la Bibliothèque royale de Belgique, et l'une des toute premières gravures chalcographiques réalisées en Espagne[2]. Cette dernière est divisée en deux parties : dans la partie supérieure, les quinze mystères du rosaire cloisonnés et dans la partie inférieure, la Vierge du Rosaire enveloppée de lumière et entourée d'anges et de saints dominicaux. C'est une œuvre très proche dans sa composition et son iconographie à celles d'une peinture sur panneau d'un auteur flamand anonyme conservé dans le Metropolitan Museum of Art[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(es) Cet article est partiellement ou en totalité issu de la page de Wikipédia en espagnol intitulée « Francisco Doménech » (voir la liste des auteurs).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (es) José Coll Gelabert, « Dos artistas cuatrocentistas desconocidos (Pablo de Senis y Fr. Francisco Doménech) », Analecta Sacra Tarraconensia, no 24,‎ , p. 139-144 (lire en ligne).Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (es) Domingo Iturgáiz et al., « Retablo de artistas », Familia dominicana, Caleruega, vol. 4,‎ (ISBN 84-7188-160-8).Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (es) Juan Carrete Parrondo, Diccionario de grabadores y litógrafos que trabajaron en España. Siglos XIV a XIX, (lire en ligne).Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (es) I. Rossell y Torres, « Estampa española del siglo XV grabada por Fray Francisco Doménech », Museo Español de Antigüedades, no II,‎ , p. 442-464.
  • (es) V. Carderera, « Grabado. Hallazgo importante », Las Bellas Artes, no VII,‎ .

Liens externes[modifier | modifier le code]