Francesco Menzocchi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un peintre italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Francesco Menzocchi
Francesco Menzocchi polittico San marino 1535.JPG

Polyptyque de San Marino

Naissance
Décès
Activité

Francesco Menzocchi dit il Vecchio di San Bernardo (Forlì, 1502 - 1574) est un peintre italien maniériste de l'école de Forlì, actif au XVIe siècle, dont l'œuvre se rattache au courant de la Renaissance tardive.

Biographie[modifier | modifier le code]

L'activité de Francesco Menzocchi s'exerce à Forlì et à Pesaro où il est l'élève de Girolamo Genga et travaille avec lui à la Villa Imperiale de la localité de Montaccio de Pesaro, sous l'influence de Raffaellino del Colle.

Ses fils Pier Paolo et Sebastiano furent aussi peintres.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Polyptyque de la Sainte Famille, Museo di Stato, Saint-Marin.
  • Fresques, Villa Imperiale à Pesaro, avec Girolamo Genga,
  • Sacrifice de Melchisédech et le Miracle de la Manne, chapelle de San Francesco di Paula, basilique de Loreto.
  • Trinité, église de Santa Maria della Grata, Forlì,

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Sydney J. Freedberg, Pelican History of Art, Painting in Italy, 1500-1600, Penguin Books Ltd, , 265 p.
  • (en) Maria Farquhar, Biographical catalogue of the principal Italian painters, Angel Court, Skinner Street, Londres; numérisé par Googlebooks d'Oxford University copie du 27 juin 2006, Ralph Nicholson Wornum, Woodfall & Kinder, , 105 p. (lire en ligne)
  • (it) Anna Colombi Ferretti, Luciana Prati, Francesco Menzocchi: Forlì 1502-1574, Edisai,
  • (it) Collana Brera mai vista, Francesco Menzocchi pittore raro e mutevole: il trittico urbinate della Deposizione, 1544, Milan, Electa, .

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Giorgio Vasari le cite dans Le Vite :
dans la biographie de Girolamo Genga - édition 1568
060 le vite, galasso ferrarese.jpg

Sur les autres projets Wikimedia :