Francesca Campana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Francesca Campana
Description de l'image defaut.svg.

Naissance XVIIe siècle
Décès
Activité principale Compositrice, professeur de musique

Francesca Campana, née vers 1615[1] et morte en 1665, est une chanteuse, joueuse d'épinette et compositrice italienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à Rome, Francesca Campana est probablement la fille d'Andrea Campana, épouse du compositeur Giovan Carlo Rossi et belle-sœur de Luigi Rossi. En 1629, Francesca publie un recueil d'arias à Rome et peut-être un livre de madrigaux qui est perdu[2],[3].

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Arie 1, 2, e 3 voci, op. 1, collection d'arias
  • Donna, se ’l mio servir, madrigal pour deux voix
  • Pargoletta, vezzosetta de La Risonanti Sfere pour soprano, luth et Viole de gambe

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Speck, Christian, Das italienische Oratorium 1625-1665: Musik und Dichtung,
  2. Whenham, John, « Campana, Francesca » (consulté le 18 janvier 2011)
  3. (en) Tyrrell, John, The new Grove dictionary of music and musicians: Volume 21,