François Conod

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
François Conod
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
LausanneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

François Conod, né le à Bâle, et mort le à Lausanne, est un écrivain et traducteur vaudois.

Biographie[modifier | modifier le code]

François Conod partage ses années d'enfance et d'adolescence entre Bâle sa ville natale et Lausanne, où il fait des études de lettres. Une fois sa licence obtenue, il enseigne le français au gymnase cantonal du Bugnon à Lausanne.

C'est avec Ni les ailes ni le bec, un recueil de nouvelles, que François Conod fait son entrée en littérature en 1987 et qu'il séduit le jury du Prix Georges-Nicole.

Aimant explorer les genres et les styles, les époques et les lieux, il publie par la suite trois romans, La fin des Bellini-Ponte (1989), Janus aux quatre fronts (1991) et Le tyrannosaure (1993), toujours sur un mode à la fois sombre et ludique.

Au printemps 2016, il écrit le "Petit (mal)traité d'histoire des religions", aux éditions Slatkine, illustré par Mix et Remix.

Après une longue pause, François Conod retrouve le goût de l'écriture, il envoie deux manuscrits à son éditeur Bernard Campiche avant de décéder en .

Le premier, "Etoile de papier" paru au printemps 2018, raconte son internement forcé dans un hôpital psychiatrique.

Le second, "La revanche du cheval fou", à paraître en parle de la relation au père et s'interroge à propos de l'art.

Traductions[modifier | modifier le code]

  • Walter Vogt, Immortel Wüthrich, roman, Bernard Campiche éditeur, 1994
  • Walter Vogt, L'Oiseau sur la table, roman, Bernard Campiche éditeur, 1995
  • Walter Vogt, Boom, nouvelles, Bernard Campiche éditeur, 1998
  • Walter Vogt, La Toux, nouvelles, Bernard Campiche éditeur, 2010
  • Walter Vogt, Le Fort de mer, roman, Bernard Campiche éditeur, 2011
  • Monique Schwitter, Mémoire de poisson rouge, Éditions d'en bas, 2016

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]