Fort Wolcott

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fort Wolcott

Lieu Goat Island (Rhode Island)
Type d’ouvrage Fort
Construction 1702
Démolition Années 1960
Utilisation actuelle 1702 - années 1960
Contrôlé par Drapeau de l'Angleterre Royaume d’Angleterre
Royaume de Grande-Bretagne Royaume de Grande-Bretagne
Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Drapeau des États-Unis États-Unis
Événement Attaque du HMS Liberty et du HMS St John
Coordonnées 41° 29′ 07″ N 71° 19′ 41″ O / 41.4852, -71.328 ()41° 29′ 07″ Nord 71° 19′ 41″ Ouest / 41.4852, -71.328 ()  

Géolocalisation sur la carte : Rhode Island

(Voir situation sur carte : Rhode Island)
Fort Wolcott

Fort Wolcott était un fort situé sur l'île de Goat Island dans l'état du Rhode Island, à moins de deux kilomètres de Newport.

Historique[modifier | modifier le code]

Anciennement connu sous les noms de Fort Anne (1702-1724), Fort George (1730-1769), Fort Liberty (1775-1781) et Fort Washington (1784-1794), le Fort Wolcott est reconstruit en 1794 et 1798, et à nouveau réparé en 1808 à la suite de nombreuses attaques.

Il est nommé d'après Oliver Wolcott, un général de la milice du Connecticut, membre du Congrès continental et signataire de la Déclaration d'indépendance des États-Unis. Avec les forts Adams, Greene, Hamilton, Dumpling, la North Battery et Tonomy Hill, il défendait l'accès à la baie de Narragansett.

Il est transféré à l'US Navy en 1869 qui l'utilise jusqu'en 1951. La plupart des bâtiments sont détruits dans les années 1960 pour laisser la place à des hôtels. Le phare de Goat Island, construit en 1842 est le seul bâtiment restant, lui-même remplaçant la tour de 1823.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]