Fjällbacka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fjällbacka
Fjällbacka
Fjällbacka.
Administration
Pays Drapeau de la Suède Suède
Province historique Bohuslän
Comté Västra Götaland
Commune Tanum
Démographie
Population 859 hab. (2010)
Densité 818 hab./km2
Géographie
Coordonnées 58° 35′ 52″ nord, 11° 17′ 22″ est
Superficie 105 ha = 1,05 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Suède
Voir sur la carte topographique de Suède
City locator 14.svg
Fjällbacka
Géolocalisation sur la carte : Suède
Voir sur la carte administrative de Suède
City locator 14.svg
Fjällbacka
Géolocalisation sur la carte : comté de Västra Götaland
Voir sur la carte administrative du comté de Västra Götaland
City locator 14.svg
Fjällbacka

Fjällbacka est une petite ville de Suède, de la commune de Tanum, comté de Västra Götaland. À l'origine un port de pêche, de la côte ouest en face de l'archipel de Fjällbacka. La commune est aujourd'hui principalement une station balnéaire estivale.

Blottie contre une falaise, la ville est située au fond d'une petite anse, protégée de la mer par l'îlot de Valö (sv).

La commune se situe approximativement à 150 km au nord de Göteborg, à 165 km au sud d'Oslo et à 520 km à l'ouest de Stockholm.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

photo du buste d'Ingrid Bergman
Buste d'Ingrid Bergman à Fjällbacka.

Ingrid Bergman a souvent séjourné dans cette ville[1]. Une partie de ces cendres y a été dispersée dans la mer. Un buste lui rend hommage sur la rue principale.

Aujourd'hui, la romancière Camilla Läckberg, qui y est née, situe une grande part de l'intrigue de ses romans dans ce petit port[2].

Économie[modifier | modifier le code]

Les bateaux pêchent essentiellement des homards, écrevisses, huîtres et crabes[réf. souhaitée].

Fjällbacka dispose de quatre hôtels.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Olivier Reneau, « Suède, il était une fois dans l'ouest », Le Figaro Magazine,‎ , p. 84-92 (lire en ligne).
  2. Sabrina Champenois, « Camilla Läckberg. La reine du polaire », sur next.liberation.fr, (consulté le ).