Ferdinand Brütt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ferdinand Brütt
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
BergenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Maîtres
Friedrich Heimerdinger (d), Albert Baur, Ferdinand Pauwels, Günther Gensler (d), Karl GussowVoir et modifier les données sur Wikidata

Ferdinand Brütt né le à Hambourg et mort le à Bergen est un peintre allemand.

Il est un parent éloigné du sculpteur Adolf Brütt (1855-1939).

Biographie[modifier | modifier le code]

Ferdinand Brütt prend ses premières leçons de peinture à l'université des arts de Hambourg où il étudie avec Günther Gensler (de) et Friedrich Heimerdinger (de). Sur leur conseil, il se rend en 1870 à l'École des beaux-arts de Weimar. Il peint des scènes de genre et des tableaux d'histoire.

Ferdinand Brütt a exposé à Paris au Salon de la Société nationale des beaux-arts de 1902[1].

Il fait partie de l'École de peinture de Düsseldorf.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gaïté Dugnat, Les catalogues des Salons de la Société nationale des beaux-arts, Dijon, L'échelle de Jacob, , T. III : 1901-1905.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ferdinand Brütt (1849-1936): Erzählung und Impression, Museum Giersch, 2007.

Liens externes[modifier | modifier le code]