École des beaux-arts de Weimar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bâtiment de l'école des beaux-arts de Weimar construits en 1904-1911 d'après les projets de Henry Van de Velde (actuel bâtiment principal de la Faculté d'architecture de l'Université du Bauhaus de Weimar (de)).
Vue sur le hall d'entrée avec l'escalier en ellipse et la statue d'Ève par Rodin.

L'école des beaux-arts de Weimar, de son nom complet École grand-ducale saxonne des arts de Weimar (Grossherzoglich-Sächsische Kunstschule Weimar), est une école d'art fondée par décret du 1er octobre 1860 par le grand-duc Charles-Alexandre de Saxe-Weimar-Eisenach et qui exista jusqu'en 1910, année où elle fut élevée au niveau de Haute école des Beaux-Arts (Großherzoglich Sächsische Hochschule für Bildende Kunst in Weimar).

Il ne faut pas la confondre avec l'École princière libre de Dessin (Fürstliche freie Zeichenschule) qui exista de 1776 à 1930 et qui depuis 1860 était devenue une école préparatoire à l'entrée à la Haute école des beaux-arts.

L'école de peinture de Weimar[modifier | modifier le code]

Les professeurs et les élèves de l'école des beaux-arts de Weimar se lancèrent vers les années 1870-1900 dans la création d'œuvres idéalisées, un peu parallèlement à ce qu'avaient fait avant eux les représentants de l'école de Barbizon, en se lançant dans l'étude réaliste de la nature et en créant des paysages et des scènes de genre.

L'histoire de l'art a donné à ce mouvement issu de l'école des beaux-art le nom d'école de peinture de Weimar (Die Weimarer Malerschule).

La continuité[modifier | modifier le code]

Sous le règne du grand-duc Guillaume-Ernest de Saxe-Weimar-Eisenach l'école des beaux-arts de Weimar devint, sous l'action du peintre Hans Olde (1855-1917) et l'influence d'Adolphe Brütt, directeur de l'école de sculpture fondée en 1905, et celle de Henry Van de Velde, le 3 juin 1910 Haute école des Beaux-Arts. Son premier directeur fut Fritz Mackensen.

À côté de cela Walter Gropius fonda l'école d'État du Bauhaus.

Liste d'élèves et de dirigeants[modifier | modifier le code]

Cette liste suit l'ordre des nominations, elle ne se veut pas exhaustive.

Nom Vie Classe Professeur
de/à
Directeur
de/à
Élève Remarques
Stanislaus von Kalckreuth 1820–1894 1860–1876
Alexander Michelis 1823–1868 1863–1868
Arnold Böcklin 1827–1901 1860–1862
Arthur von Ramberg 1819–1875 1860–1866
Carl Hummel 1821–1907 Peinture de paysage 1860–?
Franz von Lenbach 1836–1904 1860–?
Johann Wilhelm Cordes 1824–1869 1860–1869
Reinhold Begas 1831–1911 1861–1863
Ferdinand Pauwels 1830–1904 Peinture d'histoire 1862–1872
Bernhard Plockhorst 1825–1907 Peinture d'histoire, de portrait, et auteur de gravures 1866–1869
Paul Thumann 1834–1908 Peinture de genre 1866–? fut élève
de F. Pauwels
Max Schmidt 1818–1901 1868–1872
Charles Verlat 1824–1890 Peinture animalière 1869–?
Karl Gussow 1843–1907 1870
Theodor Hagen 1841–1919 Peinture de paysages 1871 1877–1881 se consacra en 1881
à l'enseignement
Albert Baur 1835–1906 1872-(1876?)
Ferdinand Schauss 1832–1916 Portraits
et peinture de genre
1873–1876
Franz Gustav Arndt 1842–? Peinture de paysage 1876–? auparavant élève,
depuis 1879 secrétaire de l'école d'art.
Willem Linnig (le jeune) ou (junior) 1849–1890 Peinture de genre et
d'histoire
1876–1882 ancien élève
Alexandre Struys 1852–1941 Peinture de genre et de sujets sociaux 1877–1882 Professeur de peinture et de gravure remplaça Linnig, malade, comme directeur. Il était payé dix mille marks par mois.
Albert Brendel 1827–1895 Peinture animalière ? 1882–1885
Max Thedy 1858–1924 1883–1910 plus tard professeur (1910–1920)
et directeur (1914/15–1919) de la Haute école des beaux-arts.
Leopold von Kalckreuth 1855–1928 1885–1890 ancien élève,
fils de Stanislas Kalckreuth
Edgar Meyer 1853–1925 1886-?
Hans Olde 1855–1917 1902?–? fit de l'école
une Haute école des beaux-arts
Ludwig von Hofmann 1861–1945 1903–1907 figure de proue
du mouvement Nouveau Weimar
Julius Gari Melchers 1860–1932 1909–1914 américain (père allemand)
Carl Arp 1867-1913 Peinture de paysages
Albin Egger-Lienz 1868–1926 1912–1913
Theodor Schindler 1870–1950 1913–1914 Remplace Gari Melchers

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Walther Scheidig: Die Weimarer Malerschule. Seemann, Leipzig 1991, (ISBN 3-363-00538-5).
  • Hendrik Ziegler: Die Kunst der Weimarer Malerschule. Von der Pleinairmalerei zum Impressionismus. Böhlau, Köln, Weimar-Vienne, 2001, (ISBN 3-412-15400-8).
  • Renate Müller-Krumbach, Karl Schawelka, Norbert Korrek, Gerwin Zohlen: Die Belebung des Stoffes durch die Form. Van de Veldes Hochschulbau in Weimar. Verlag der Bauhaus-Universität Weimar, Weimar, 2002, (ISBN 978-3-86068-166-4).
  • Silke Opitz (éd.): Van de Veldes Kunstschulbauten in Weimar. Architektur und Ausstattung. Verlag der Bauhaus-Universität Weimar, Weimar 2004, (ISBN 3-86068-201-6).
  • Michael Eckhardt (éd.): Bauhaus-Spaziergang. In Weimar unterwegs auf den Spuren des frühen Bauhauses. Verlag der Bauhaus-Universität Weimar, Weimar 2009, (ISBN 978-3-86068-378-1).
  • Frank Simon-Ritz, Klaus-Jürgen Winkler, Gerd Zimmermann (éd.): Aber wir sind! Wir wollen! Und wir schaffen! Von der Großherzoglichen Kunstschule zur Bauhaus-Universität. Verlag der Bauhaus-Universität Weimar, Weimar 2010, (ISBN 978-3-86068-419-1).
  • Eugène De Seyn, Dictionnaire biographique des Sciences, des Lettres et des Arts en Belgique, Éditions Vers l'Avenir, Bruxelles, 1936.
  • Bauhaus à Weimar

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]