Ferdinand Bastian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bastian.
Ferdinand Bastian
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Ferdinand Bastian, né à Strasbourg le et mort en 1944, est un écrivain et poète alsacien, cofondateur du Théâtre alsacien de Strasbourg avec Julius Greber, Karl Hauss et Gustave Stoskopf[1].

En 1903 il reprend le mythe du Hans im Schnockeloch – l'éternel insatisfait –, issu de la tradition orale et déjà mis en vers au XIXe siècle par Adolphe Stoeber[2], pour en proposer la première adaptation théâtrale,avec musique, chants et danses[3]. La pièce est créée à Strasbourg pendant la saison 1903-1904.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Liste des pièces publiées jusqu'en 1914[4] :

  • 1897 : D'r Vetter Bläsel
  • 1899 : D'r ney Jean
  • 1900 : D'r Millionegartner
  • 1901 : D'r Dorfschmidt
  • 1903 : Junggselle
  • 1903 : s' Chinesisch Loos
  • 1903 : D'r Hans im Schnockeloch
  • 1905 : E Serenädel
  • 1907 : D'r schwarz Kaffee
  • 1907 : Im Wald
  • 1907 : s' Dunneraxl
  • 1907 : E komischi Erbschaft
  • 1908 : D'r Kindbetter (en collaboration avec Ernst Clausen)
  • 1908 : Vor'm Friddesrichter (Gerichtssitzung üss alte Zitte)
  • 1909 : s'Deiffele
  • 1911 : Es spückt
  • 1912 : Andres Ruffenach
  • 1914 : Alles verliebt.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jeanne Benay et Jean-Marc Leveratto (dir.), Culture et histoire des spectacles en Alsace et en Lorraine : de l'annexion à la décentralisation (1871-1946), P. Lang, Berne, Berlin, Bruxelles, etc., 2005, p. 218 (ISBN 3-03910-764-X).
  2. Le Jean du Schnockeloch, dessins de E. Schweitzer, poésie de Adolphe Stœber, notice historique par Le Roy de Sainte-Croix, 1880.
  3. D'r Hans im Schnokeloch, Volksspiel in vier Aufzugen mit Musik, Gesang und Tanz.
  4. J. Benay et J.-M. Leveratto (dir.), Culture et histoire des spectacles en Alsace et en Lorraine, op. cit., p. 218-222

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]