Fawaz el-Assad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fawaz el-Assad est le cousin germain de Bachar el-Assad, son père Jamil el-Assad étant le frère Hafez el-Assad. Il dirige la milice shabiha avec son frère Mounther el-Assad[1]. Mounther et Fawaz el-Assad sont également impliqués dans de nombreux trafics à partir de leur bastion de Lattaquié[2].

Affaires judiciaires[modifier | modifier le code]

En , un juge d'instruction libanais, Chawki al-Hajjar, a renu une ordonnance d'inculpation visant Mounther el-Assad et Fawaz el-Assad et leurs sœur Falak el-Assad.

Accusé de faux et usage de faux, les trois membres du clan Assad auraient utilisé un faux document officiel pour retirer plusieurs millions de dollars déposés dans des banques libanaises par leur père, Jamil Assad.
Quand ce dernier est décédé fin 2004, les trois enfants ont tenté de capter son héritage, en retirant sa fortune des banques à Beyrouth[3].

Interrogée par L’Orient-Le Jour, une source judiciaire libanaise a confirmé cette information, toujours selon cette source, les trois membres du clan Assad avaient déjà été condamnés par la justice syrienne pour le même motif mais le juge syrien qui a prononcé le jugement avait été par la suite, lui-même condamné pour "faux"[2].

Sanctions international[modifier | modifier le code]

En tant membre et chef shabiha, Fawaz el-Assad est sanctionné avec treize autres responsable syrien par un gel de ses avoir, une suppression de visa d'abord le 29 avril 2011 par les États-Unis puis par UE à partir du 29 mai 2011[4],[1].

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]