Galleria mellonella

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Fausse teigne de la cire)
Aller à : navigation, rechercher

La Fausse teigne de la cire (Galleria mellonella) est une espèce de lépidoptères de la famille des Pyralidae vivant en Europe. Elle est aussi appelée « gallérie » en France[1],[2]. C'est la seule espèce du genre Galleria.

Ce papillon volant de mai à octobre a une envergure de 30 à 41 mm.

La larve pose problème aux apiculteurs car elle se nourrit des rayons de cire des ruches. Pour s'en protéger, certains apiculteurs favorisent l'installation d'un nid de frelons européens (Vespa crabro) à proximité des ruches car ceux-ci consomment bien plus de fausses teignes que d'abeilles.

Un insecte mangeur de plastique[modifier | modifier le code]

En 2017, une équipe internationale de chercheurs a publié dans la revue scientifique Current Biology[3] que la chenille pouvait également dévorer le polyéthylène[4]. Cette particularité serait due aux enzymes que la fausse teigne a développé au cours de son évolution pour dégrader la cire, dont la structure est assez proche du polyéthylène[4]. Cela ouvre une porte au traitement des plastiques usagés[4], le polyéthylène constituant 40% des plastiques produits en Europe[4] mais ce plastique se dégrade très mal, posant un problème majeur de pollution de l'environnement[4]. Ainsi, cette espèce nourrit de nombreux espoirs quant à la dégradation du plastique qui pollue la planète.

La propriété, propre à cette chenille, de dévorer le plastique, a été découverte au hasard par une apicultrice et chercheuse nommée Federica Bertocchini[5], et également, au même moment, par des chercheurs de l'Université de Cambridge[6].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Maurice Mathis, Vie et mœurs des abeilles, chapitre XII : « La Fausse-Teigne et ses Ravages », Payot, Paris, 1951 (OCLC 6456072). Consulté le 29 juin 2011.
  2. « Galleria mellonella (Linnaeus, 1758) », sur Inventaire National du Patrimoine Naturel
  3. (en) « Polyethylene bio-degradation by caterpillars of the wax moth Galleria mellonella », sur www.cell.com, (consulté le 26 avril 2017).
  4. a, b, c, d et e Nathaniel Herzberg, « Une chenille dévoreuse de plastique fait rêver les scientifiques », le monde,‎ (lire en ligne).
  5. (en) « Publications Authored by Federica Bertocchini | PubFacts.com », sur www.pubfacts.com
  6. Pleinevie.fr, « Une chenille mangeuse de plastique », Pleinevie.fr,‎ (lire en ligne)

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]