Famille von Graffenried

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

von Graffenried
Image illustrative de l’article Famille von Graffenried

Lignées de Graffenried
Branches Burgistein, Villars-le-Moine
Pays ou province d’origine Köniz[réf. nécessaire]
Fiefs tenus Seigneurie de Muhleren
Seigneurie de Carrouge
Seigneurie de Corcelles
Coseigneurie de Mézières
Charges Membre du Grand Conseil de Berne
Membre du Petit Conseil de Berne
Bailli de Frienisberg
Bailli de Vevey
Bailli d'Aubonne
Bailli de Grandson
Grand sautier
Gouverneur d'Aigle
Avoyer de Berne
Avoyer de Morat

La famille von Graffenried, ou parfois de Graffenried, est une famille patricienne d'ascendance aristocratique germanique bernoise et bâloise.

Histoire[modifier | modifier le code]

La famille est mentionnée dès 1270 à Grafenried[1].

Possessions[modifier | modifier le code]

Anton von Graffenried est seigneur de Muhleren[2].

Son fils, Anton von Graffenried, obtient par mariage les seigneuries de Carrouge et de Corcelles et la coseigneurie de Mézières[3].

Charges exercées par la famille[modifier | modifier le code]

Abraham von Graffenried est membre du Grand Conseil de Berne, bailli de Frienisberg, grand sautier, gouverneur d'Aigle et avoyer de Berne[4].

Anton von Graffenried est membre du Grand Conseil dès 1599, châtelain de Gessenay de 1605 à 1611, membre du Petit Conseil dès 1611, banneret de la corporation des Boulangers en 1613, trésorier du Pays allemand de 1614 à 1623 et avoyer de Berne dès 1623[2].

Son fils, également appelé Anton, est membre du Grand Conseil de Berne en 1621, bailli de Grandson de 1625 à 1630 et membre du Petit Conseil de Berne en 1631[3].

Christoph est membre du Grand Conseil de Berne dès 1635, bailli de Nidau de 1642 à 1648 et membre du Petit Conseil dès 1651[5].

Abraham von Graffenried est membre du Grand Conseil de Berne en 1735, bailli de Vevey de 1740 à 1746, avoyer de Morat de 1760 à 1765 et membre du Petit Conseil de Berne dès 1768[6].

Son fils, également appelé Abraham, est membre du Grand Conseil dès 1775 et bailli d'Aubonne en 1784[7].

Généalogie[modifier | modifier le code]

  • Burchardus de Gravenrieth[1]
    • Pierre
      • Nicolas
        • Pierre
        • Jean
          • Nicolas
            • Jean Rodolphe
              • Nicolas

Armoiries[modifier | modifier le code]

Les Graffenried portent jusque vers 1500 : d'or au tronc d'arbre écoté de sable, accompagné de deux étoiles de gueules. Dès 1500 ils portent : d'or au tronc d'arbre de sable, allumé de gueules et mouvant de trois coupeaux de sinople, accompagné de deux molette d'éperons de gueules[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Godet, Türler et Attinger 1926, p. 514
  2. a et b Hans Braun / AN, « Graffenried, Anton von » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  3. a et b Hans Braun / AN, « Graffenried, Anton von » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  4. Hans Braun / AN, « Graffenried, Abraham von » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  5. Hans Braun / AN, « Graffenried, Christoph von » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  6. Hans Braun / AN, « Graffenried, Abraham von (1700-1775) » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  7. Hans Braun / AN, « Graffenried, Abraham von (1738-1821) » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Marcel Godet, Henri Türler et Victor Attinger, Dictionnaire historique & biographique de la Suisse, vol. 3, Neuchâtel, Imprimerie Paul Attinger, (lire en ligne), p. 514-517Document utilisé pour la rédaction de l’article

Articles[modifier | modifier le code]