Famille Deligiannis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Deligiannis ou Delyannis (en grec : Ντεληγιάννης puis Δηλιγιάννης ou Δεληγιάννης) sont une famille grecque de primats (grands propriétaires responsables des communautés chrétiennes sous l'autorité des Ottomans, en gréco-turc Kotsabassides), originaire du village de Langadia en Arcadie.

Le nom originel de la famille serait Litinos, les noms Papayannopoulos (« fils du pope Jean ») et Deliyannis étant des surnoms adoptés comme nom de famille au XVIIIe siècle.

Personnalités principales[modifier | modifier le code]

La famille Deligiannis a donné plusieurs hommes politiques à la Grèce :

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Deliyannis ont joué un rôle au cours de la guerre d'indépendance de 1821, en finançant des troupes personnelles et en participant à l'activité politique. Plusieurs capitaines d'armatoles avaient été à leur service avant la guerre, dont Theodoros Kolokotronis et la famille Plapoutas. Kanellos Deliyannis participa ainsi à plusieurs grandes batailles en qualité de général.

La famille participa à la deuxième guerre civile contre le gouvernement en 1824, et ses membres furent emprisonnés avec les autres rebelles après leur défaite, mais libérés en 1825.

Références[modifier | modifier le code]