Facção Central

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Facção Central
Description de cette image, également commentée ci-après
Facção Central en concert.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau du Brésil Brésil
Genre musical Hip-hop brésilien, gangsta rap, horrorcore
Années actives Depuis 1989
Labels Sky Blue
Composition du groupe
Membres Washington Roberto Santana (Dum Dum)
Anciens membres Carlos Eduardo Taddeo
Erick 12
DJ Binho
Moysés
Mag

Facção Central est un groupe de hip-hop brésilien, originaire de São Paulo. Formé en 1989, le groupe est connu pour ses prises de positions politiques radicales critiquant les médias et les injustices sociales et en faveur de la communauté des favelas.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe est formé le 31 mai 1989[1] dans la région centre de São Paulo, par Jurandir et Mag, bientôt remplacés par Washington Roberto Santana (Dum Dum) et Eduardo.

Entre 1997 et 1998, DJ Garga rejoint le groupe et Erick 12 le remplace avant de quitter le groupe[2]. Le groupe est connu pour ses prises de positions politiques radicales critiquant les médias et les injustices sociales et en faveur de la communauté des favelas. Le groupe possède un style musical agressif, violent, avec des paroles également violentes, mais rationnelles.

Un passé violent s'est transformé en source d'inspiration et traduit en compositions convaincantes qui traitent de la réalité quotidienne vécue par les classes populaires dans la société et qui, du point de vue du compositeur, seraient à l'origine des problèmes qui ont rapport à leurs chansons[3]. Les menaces téléphoniques de la police, les censeurs de certaines radios, les arrestations fréquentes, et même l'interdiction de diffusion de leur vidéo Isso aqui é uma guerra, considérée par les autorités comme apologie de crime, sont des exemples de sujets traités dans leurs chansons[4].

En 1999, le groupe publie son album Versos Sangrentos, qui traite de la violence et de la corruption[5],[6].

En 2005, le groupe publie son premier album live, Facção Central - ao vivo. En 2015 sort l'album A voz do periférico.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1995 : Juventude de atitude
  • 1998 : Estamos de luto
  • 1999 : Versos sangrentos
  • 2001 : A marcha fúnebre prossegue
  • 2002 : Direto do campo de extermínio
  • 2005 : Facção central ao vivo
  • 2006 : O Espetáculo do circo dos horrores
  • 2015 : A voz do periférico

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1993 : Movimento rap Vol. 2
  • 1999 : Família facção
  • 2014 : Meu campo de guerra é verde e amarelo

Albums live[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Facção Central - ao vivo

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pt) « MAG– Facção Central, carreira solo e críticas ao rap brasileiro », (consulté le 6 avril 2016).
  2. (pt) Ricardo Cravo, « Dicionário Houaiss Ilustrado Música Popular Brasileira criação e Supervisão Geral Ricardo Cravo Albin », (consulté le 6 avril 2016).
  3. (pt) « Entrevista com Facção Central - Hutúz em 2006 », (consulté le 6 avril 2016).
  4. (pt) « Justiça veta vídeo de rap do grupo Facção Central na MTV », (consulté le 6 avril 2016).
  5. (pt) « Facção Central – Dicionário Cravo Albin da Música Popular Brasileira », sur Dicionário Cravo Albin da Música Popular Brasileira, .
  6. (pt) « Brazil The Censors Are Back Brazilian Censorship », sur brazil.com, .