Fête de la Jeunesse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une fête image illustrant le Cameroun image illustrant la Révolution française
Cet article est une ébauche concernant une fête, le Cameroun et la Révolution française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou cette section adopte un point de vue régional ou culturel particulier et nécessite une internationalisation. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date)

Merci de l'améliorer ou d'en discuter sur sa page de discussion ! Vous pouvez préciser les sections à internationaliser en utilisant {{section à internationaliser}}.

Il existe ou a existé différentes fêtes officielles de la Jeunesse.

Révolution française[modifier | modifier le code]

La fête de la Jeunesse est une fête instituée par la Convention, durant la Révolution française, et prenant place dans le calendrier républicain.

Elle avait lieu chaque année le 10 germinal[1].

Cameroun[modifier | modifier le code]

La fête de la jeunesse a lieu le 11 février au Cameroun. Elle marque l'importance et les droits des jeunes dans le pays. En préparation à cet événement, de nombreuses activités (Danses, Exposition des Cultures folkloriques, théâtre, concours, jeux et autres activités sportives) sont organisées dans les Lycées, campus universitaires, au sein d'associations et de divers villes et quartiers du pays. Ceci afin de permettre l'épanouissement et la célébration de la Jeunesse. C'est aussi une journée marquée par des défilés administratifs de différentes écoles.

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Robert Petit, Les Arbres de la liberté à Poitiers et dans la Vienne, Poitiers : Éditions CLEF 89/Fédération des œuvres laïques, 1989, p. 170

Voir aussi[modifier | modifier le code]