Fédération d'Arabie saoudite de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fédération d'Arabie saoudite de football
Image illustrative de l'article Fédération d'Arabie saoudite de football

Sigle SAFF
Sport(s) représenté(s) Football
Création 1959
Président Adel bin Mohammad Ezzat
Siège Riyad
Affiliation FIFA et AFC
Nations membres Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite
Site internet Site officiel

La Fédération d'Arabie saoudite de football (Saudi Arabian Football Federation (en) SAFF) est une association regroupant les clubs de football d'Arabie saoudite et organisant les compétitions nationales et les matchs internationaux de la sélection d'Arabie saoudite.

Histoire[modifier | modifier le code]

La fédération nationale d'Arabie saoudite est fondée en 1959. Elle est affiliée à la FIFA depuis 1959 et est membre de l'AFC depuis 1959 également.

En 1995, la SAFF augmente les volumes de transferts autorisés par clubs et le potentiel de revenus associés, et assouplit les contraintes contractuelles légales des joueurs. Ces mesures visent principalement à internationaliser le football saoudien qui autorise la présence de joueurs étrangers dans ses clubs depuis 1994[1].

En janvier 2011, le prince Nawaf Bin Faisal est nommé à la présidence de la fédération, succédant au prince Muhammad bin Fahd[2].

En novembre 2015, la SAFF refuse de laisser l'équipe nationale d'Arabie saoudite se rendre en Cisjordanie pour jouer contre la Palestine, craignant pour la sécurité de ses joueurs sur des terres contrôlées par l'état d'Israël[3]. Suite à une série de rebondissements géopolitiques, le match est finalement joué à Amman le 9 novembre[4].

En mars 2016, les fédérations de football d'Arabie saoudite et d'Iran se mettent d'accord pour disputer « en terrain neutre » les matchs qui les opposent dans le cadre de la Ligue des champions de l'AFC 2016[5].

En avril 2016, en vue de faire respecter les règles de l'Islam, la SAFF interdit les coupes de cheveux fantaisistes et/ou décalées sur les stades. Quelques jours avant l'annonce de cette interdiction, 3 joueurs ont fait l'objet d'une exclusion du terrain en raison de leurs crêtes et cheveux ras. En 2012, le gardien de but saoudien Waleed Abdullah s'était fait couper les cheveux par l'arbitre sur le terrain lors du match opposant le Al-Shabab Riyad et le Najran Sport Club[6],[7].

En février 2017, le fédération recrute l'arbitre anglais Mark Clattenburg pour diriger les arbitres de la SAFF[8].

En juin 2017, la SAFF a formulé des excuses publiques suite au non-respect de la part des joueurs de l'équipe nationale d'Arabie saoudite de la minute de silence en hommage aux victimes de l'attentat du 3 juin 2017 à Londres réalisée en prémisse du match de qualification contre l'Australie[9]. Le même mois, elle annonce que le quota de joueurs internationaux autorisés dans les clubs saoudiens passe de 4 à 6 joueurs étrangers par équipe[10]. La fédération lève également l'interdiction aux gardiens de but étrangers de jouer dans des clubs du pays, ce qui permet en juillet 2017 le transfert du gardien tunisien Farouk Ben Mustapha au Al-Shabab Riyad[11].

Présidence[modifier | modifier le code]

  • Président : Ahmad Al Harbi
  • Vice-président : Mohammed Al Nowaiser
  • Secrétaire général : Ahmed Alkhamis

Conseillers techniques[modifier | modifier le code]

Notes & références[modifier | modifier le code]

  1. L'Arabie saoudite devient la mecque du professionnalisme arabe, Libération.fr, 15 juillet 1995 (consulté le 14 juillet 2017)
  2. Arabie saoudite : le prince Nawaf nouveau président de Fédération, Lorientlejour.com, 15 janvier 2011 (consulté le 14 juillet 2017)
  3. Football : l’Arabie saoudite refuse de jouer en Palestine, Saphirnews.com, 4 novembre 2015 (consulté le 14 juillet 2017)
  4. Football: jour de match entre la Palestine et l'Arabie saoudite, Rfi.fr, 9 novembre 2015 (consulté le 14 juillet 2017)
  5. Ligue des champions asiatique : les clubs d'Arabie saoudite affronteront ceux d'Iran sur terrain neutre, Francefootball.fr, 16 mars 2016 (consulté le 14 juillet 2017)
  6. Les coupes de cheveux fantaisistes interdites par la fédération de football d'Arabie saoudite, Afrizap.com, 12 avril 2016 (consulté le 14 juillet 2017)
  7. Un joueur de foot tondu en plein match pour une "coiffure non islamique" ?, France24.com, 11 avril 2016 (consulté le 14 juillet 2017)
  8. Clattenburg quitte la Premier League pour l'Arabie saoudite, Bbc.com, 17 février 2017 (consulté le 14 juillet 2017)
  9. La Fédération saoudienne de football s'excuse après une minute de silence non-respectée, Lefigaro.fr, 9 juin 2017 (consulté le 14 juillet 2017)
  10. Foot/Arabie saoudite : Le quota de joueurs étrangers augmentera de 50%, Aa.com.tr, 24 juin 2017
  11. Football : Farouk Ben Mustapha choisit l’Arabie saoudite, Kapitalis.com, 5 juillet 2017 (consulté le 14 juillet 2017)
  12. Un ex-Diable Rouge devient conseiller technique de la fédération d'Arabie saoudite, Footnews.be, 16 août 2016 (consulté le 14 juillet 2017)
  13. Abdelmajid Chetali, à coeur ouvert !, Babnet.net, 25 mai 2007 (consulté le 14 juillet 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]