Eurolot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ELO.
Eurolot
Logo de cette compagnie
AITAOACIIndicatif d'appel
K2ELOEUROLOT
Repères historiques
Date de création
Date de disparition
Dates clés Début des opérations
Généralités
Basée à Aéroport Frédéric Chopin de Varsovie
Taille de la flotte 17 (+3 commandes) [Avril 2014]
Nombre de destinations 29
Siège social Drapeau de la Pologne Varsovie, Pologne
Société mère Ministère des finances (62.1%), Towarzystwo Finansowe de Silésie (37.9%)
Société sœur LOT Polish Airlines
Site web www.eurolot.com


Eurolot S.A. (anciennement EuroLOT) était une compagnie aérienne régionale polonaise, (code AITA : K2code OACI : ELO), fondée par LOT Polish Airlines comme filiale en 1996 pour exploiter ses lignes intérieures (largement déficitaires). Ses principaux actionnaires actuels sont le ministère des Finances avec 62,1 % des parts, et la Towarzystwo Finansowe de Silésie avec 37,9 %[1].

Outre ses vols propres sous le signe eurolot.com, elle effectue les vols court-courrier pour le compte de LOT[2], ainsi que des vols charter. Sa base base principale est l'aéroport Frédéric-Chopin de Varsovie (quand elle vole pour LOT), tandis que ses bases propres sont l'aéroport Jean-Paul-II de Cracovie et l'aéroport Lech-Wałęsa de Gdańsk. Son siège se trouve dans l'immeuble de LOT Polish Airlines à Varsovie.

Elle a transporté en 2004, 931 600 passagers, ce qui en fait la 4e progression depuis 2001 (+57,9 %) de toutes les compagnies régionales européennes, membres de l'ERA.

Histoire[modifier | modifier le code]

Eurolot a été fondée par LOT Polish Airlines le et a commencé ses opérations le . Initialement EuroLOT opérait comme une compagnie aérienne avec son propre réseau. À cette époque, la flotte d'EuroLOT ne comprenait que des avions turbopropulseurs : 5 ATR 42-300 en propriété et 8 ATR 72-202 loués de LOT avec équipage. Entre 1998 et 2000 EuroLOT a aussi utilisé deux BAe Jetstream 31 de 18 places. La tâche première d'EuroLOT était de reconstruire le réseau domestique et régional en réduisant les coûts opérationnels. En 2000, la compagnie cessait d'être indépendante et devenait un opérateur. La même année, EuroLOT reprenait tous les ATR de LOT. En 2002, EuroLOT a commencé la modernisation de sa flotte en remplaçant les ATR 42-300 par de nouveaux ATR 42-500.

Durant la saison d'été 2011, le ministère des Finances acquérait la majorité des actions et la compagnie a commencé à exploiter les lignes régionales sous le nom eurolot.com, en plus d'opérer certains vols pour LOT. En décembre 2011, Eurolot a introduit des vols internationaux depuis Gdańsk et Varsovie vers Poprad en Slovaquie, tout en développant rapidement le marché domestique.

En 2012, Eurolot a commandé 8 Bombardier Dash 8 Q400 NextGen turboprop, destinés à remplacer l'ancienne flotte ATR.

Dans une situation financière jugée trop difficile, la compagnie cesse ses activités le 31 mars 2015.

Flotte[modifier | modifier le code]

EuroLOT Dash Q400 NG

En décembre 2014, Eurolot exploite 14 appareils [3]

Flotte Eurolot
Appareils Nombre En
commande
Passagers Notes
Classe économique Total
Bombardier Q400 11 3 78 78 SP-EQA, SP-EQB, SP-EQC, SP-EQD, SP-EQE, SP-EQF, SP-EQG, SP-EQH, SP-EQI, SP-EQK, SP-EQL
Embraer 175 3 - 82 82 SP-LIG, SP-LIH, SP-LIK (un en location de LOT, 2 opérés pour le gouvernement polonais)
Total 14 3

Historique des commandes récentes :

  • Le , Eurolot passe commande de 8 Bombardier Q400 plus 12 appareils en options[4]. Le premier appareil a été livré le [5] ;
  • Le , Eurolot convertit 6 de ses options sur des Bombardier Q400 en commandes fermes[6].

Destinations[modifier | modifier le code]

EuroLOT ATR-42

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :