Marbré de Cramer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Euchloe crameri)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Euchloe crameri • Piéride des biscutelles

Le Marbré de Cramer ou la Piéride des biscutelles (Euchloe crameri) est une espèce de lépidoptères (papillons) de la famille des Pieridae. Elle se rencontre dans le Sud-Ouest de l'Europe et en Afrique du Nord.

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

  • En français : la Piéride des biscutelles[1],[2],[3], le Marbré de Cramer[4],[2], le Criblé-de-nacre[3].
  • En anglais : western dappled white[5].
  • En allemand : Westlicher Gesprenkelter Weißling[6].

Morphologie[modifier | modifier le code]

Papillon[modifier | modifier le code]

L'imago d’Euchloe crameri est un papillon de taille moyenne, en grande partie blanc. L'aile antérieure comporte une tache discoïdale gris sombre, et une large tache apicale gris sombre ponctuée de blanc sur le dessus, et vert-jaune au revers. Le revers de l'aile postérieure est marbré de gris-vert jaunâtre et de blanc.

Euchloe crameri ressemble beaucoup à Euchloe ausonia et Euchloe simplonia.

Premiers stades[modifier | modifier le code]

La chenille est grisâtre, striée de jaune et ponctuée de petits points noirs.

La chrysalide est gris-vert.

Biologie[modifier | modifier le code]

Phénologie[modifier | modifier le code]

L'espèce est bivoltine et les imagos se rencontrent entre mi-mars et début juin[4]. C'est la chrysalide qui hiverne, parfois deux hivers de suite[4].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de la chenille sont des brassicacées (crucifères), notamment Sinapis arvensis, Biscutella laevigata, Raphanus raphanistrum, Moricandia arvensis, Iberis sempervirens, Iberis pinnata et Isatis tinctoria[4].

Distribution et biotopes[modifier | modifier le code]

Aire de répartition[modifier | modifier le code]

Euchloe crameri est présente en Afrique du Nord (Maroc, Algérie, Tunisie, Libye et Égypte) et dans le Sud-Ouest de l'Europe (péninsule Ibérique, Sud et Ouest de la France, Nord-Ouest de l'Italie)[4],[2].

Dans le centre et le Sud de l'Italie, le Sud-Est de l'Europe et en Asie, E. crameri est remplacée par l'espèce ressemblante Euchloe ausonia, alors qu'en altitude (Alpes, Pyrénées et monts Cantabriques) vole Euchloe simplonia[4].

Biotopes[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre dans les lieux chauds, secs et fleuris, y compris les cultures et les friches[4].

Systématique[modifier | modifier le code]

Cette espèce a été décrite par le zoologiste britannique Arthur Gardiner Butler en 1869[7].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Plusieurs sous-espèces ont été décrites d'Afrique du Nord :

  • Euchloe crameri melanochloros Röber, 1907[8] (parfois considérée comme une sous-espèce d’Euchloe ausonia[9] ou comme une espèce distincte[10])
  • Euchloe crameri mauretanica Röber, 1907[7] (possible synonyme de la précédente[9])
  • Euchloe crameri rifensis Back, 2008[10]

Conservation[modifier | modifier le code]

En France, l'espèce est en régression dans le Nord de son aire de répartition, mais elle ne fait pas l'objet d'une protection légale[11].

Références[modifier | modifier le code]

  1. INPN, consulté le 20 mars 2020
  2. a b et c Lépi'Net.
  3. a et b Pascal Dupont, David Demerges, Eric Drouet et Gérard Chr. Luquet, Révision systématique, taxinomique et nomenclaturale des Rhopalocera et des Zygaenidae de France métropolitaine. Conséquences sur l’acquisition et la gestion des données d’inventaire., Rapport MMNHN-SPN 2013 - 19, , 201 p. (lire en ligne)
  4. a b c d e f et g Tolman et Lewington 2014.
  5. (en) euroButterflies.
  6. (de) Lepiforum.
  7. a et b FUNET Tree of Life, consulté le 20 mars 2020
  8. Les Rhopalocères du Parc Naturel d'Ifrane — Euchloe crameri.
  9. a et b (en) « Euchloe ausonia », sur FUNET Tree of Life (consulté le 20 mars 2020).
  10. a et b Les papillons, mémoire vive du Maroc — Euchloe crameri rifensis & E. melanochloros.
  11. INPN – Statuts.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman et Richard Lewington, Papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, (ISBN 978-2-603-02045-6).