Eucalyptus parvula

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Eucalyptus parvula, appelé communément gommier à petites feuilles[1], est une espèce du genre Eucalyptus, famille des Myrtaceae.

Description[modifier | modifier le code]

Eucalyptus parvula est un arbre qui peut atteindre 12 mètres de haut[1] et un étalement de 8 m[2]. L'écorce est, sur le tronc inférieur, brun rougeâtre, fibreuse-squameuse ou en plaques puis lisse au-dessus, grise ou verte, formant de longs rubans[3].

Les feuilles juvéniles sont opposées, elliptiques à obovales à larges-lancéolées, vert brillant[3] tandis que les feuilles adultes sont étroites, vert-olive, alternes, et lancéolées, parfois un peu en forme de faucille[2]. Elles mesurent de 4 à 7 cm de long et de 0.6 à 1 cm de large[3].

L'infloraison va jusqu'à 7 fleurs. Les fleurs sont crème, souvent automnales ou hivernales[2]. Le pédoncule mesure de 4 à 7 mm de long. Les bourgeons sont sessiles, ovoïdes, mesurent de 3 à 7 mm de long et de 2 à 3 mm de diamètre. Le calyptre est conique, plus court et aussi large que l'hypanthium[3].

Le fruit est cylindrique, conique ou ovoïde, de 3 à 4 mm de long et de diamètre[3].

Répartition[modifier | modifier le code]

Eucalyptus parvula se trouve dans la Nouvelle-Galles du Sud de Countegany à Kybean[3].

Protection[modifier | modifier le code]

Eucalyptus parvula est éligible à une inscription en tant qu'espèce vulnérable en vertu de l'Environment Protection and Biodiversity Conservation Act 1999[4].

Utilisation[modifier | modifier le code]

Eucalyptus parvula est pourtant une espèce présente dans les jardineries à partir d'un cultivar issu d'un arbre en Europe en 1828[5].

Le feuillage de cet eucalyptus est très utilisé en fleuristerie pour la confection de bouquets[5],[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Eucalyptus parvula », sur aujardin.info (consulté le 3 mai 2018)
  2. a b c et d « Eucalyptus parvifolia », sur gardenbreizh, (consulté le 3 mai 2018)
  3. a b c d e et f (en) K. Hill, « Eucalyptus parvula », sur New South Wales Flora Online, (consulté le 3 mai 2018)
  4. (en) Department of Sustainability, Environment, Water, Population and Communities, « Approved Conservation Advice for Eucalyptus parvula (Small-leaved Gum) », (consulté le 17 octobre 2010)
  5. a et b « Eucalyptus à petites feuilles / Eucalyptus parvifolia », sur planfor.fr (consulté le 3 mai 2017)

Source de la traduction[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]