Moiré cuivré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Erebia tyndarus)

Erebia tyndarus

Erebia tyndarus
Description de cette image, également commentée ci-après
Mâle (gauche) et femelle Erebia tyndarus
Classification
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Classe Insecta
Ordre Lepidoptera
Famille Nymphalidae
Sous-famille Satyrinae
Genre Erebia

Espèce

Erebia tyndarus
(Esper, 1781)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le Moiré cuivré, Erebia tyndarus, est une espèce de lépidoptères de la famille des Nymphalidae, de la sous-famille des Satyrinae et du genre Erebia.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Erebia tyndarus a été nommé par Eugen Johann Christoph Esper en 1781.

Synonyme : Papilio tyndarus Esper, 1781[1].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Le Moiré cuivré se nomme Swiss Brassy Ringlet en anglais et Schillernder Mohrenfalter en allemand[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le Moiré cuivré est un petit papillon marron foncé aux antérieures barrés d'une bande postdiscale de couleur orange ornée de deux ocelles noirs pupillés de blanc à l'apex. La femelle est marron moins foncé avec la même bande postdiscale de couleur orange ornée de deux ocelles noirs aux antérieures et aux postérieures une bande postdiscale marron orangé peu visible.

Le revers des antérieures est identique, celui des postérieures est finement marbré de brun grisâtre et de blanc.

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Il vole en juillet et en août suivant l'altitude[2].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes des chenilles sont diverses graminées, dont Festuca ovina et Nardus stricta[2].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Il est présent uniquement dans les Alpes en Suisse[1],[2].

Erebia tyndarus - Schillernder Mohrenfalter.jpg

Biotope[modifier | modifier le code]

Il réside dans les clairières et les prairies rocheuses alpines[2].

Protection[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c funet
  2. a b c et d Tom Tolman, Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, éditions Delachaux et Niestlé, 1999-2009 (ISBN 978-2-603-01649-7)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman, Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, éditions Delachaux et Niestlé, 1999-2009 (ISBN 978-2-603-01649-7)