Moiré des Sudètes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Erebia sudetica)

Erebia sudetica

Erebia sudetica
Description de cette image, également commentée ci-après
Moiré des Sudètes
Classification
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Classe Insecta
Ordre Lepidoptera
Famille Nymphalidae
Sous-famille Satyrinae
Genre Erebia

Espèce

Erebia sudetica
Staudinger, 1861

Statut de conservation UICN

( VU )
VU A2c : Vulnérable

Statut CITES

Sur l'annexe II de la CITES Annexe II , Rév. du 04-02-1977
Erebia sudetica

Le Moiré des Sudètes (Erebia sudetica) est un lépidoptère (papillon) appartenant à la famille des Nymphalidae, à la sous-famille des Satyrinae et au genre Erebia.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Erebia sudetica a été nommé par Otto Staudinger en 1861.

Synonyme : Erebia liorana De Lesse, 1947[1].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Le Moiré des Sudètes se nomme en anglais Sudeten Ringlet[3].

Description[modifier | modifier le code]

Le Moiré des Sudètes est un petit papillon, marron foncé orné d'une bande de couleur rousse orangée formée de macules pupillées de noir.

Le revers est identique.

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Il vole de juillet à fin août en une seule génération[2].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes des chenilles sont diverses poacées (graminées) : Anthoxanthum odoratum, Festuca supina, Deschampsia caespitosa[3],[2].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Il est présent en Europe, sous forme de plusieurs isolats en France, Suisse, Italie, puis en Slovénie, République tchèque, Pologne, Slovaquie, Roumanie[3],[2].

En France métropolitaine il est présent sous forme d'un isolat dans le Cantal et d'un autre en Savoie et Isère[4].

Biotope[modifier | modifier le code]

Il réside dans les prairies humides[2].

Protection[modifier | modifier le code]

Le Moiré des Sudètes est inscrit sur la liste des insectes strictement protégés de l'annexe 2 de la Convention de Berne[5].

Il est inscrit sur la liste des insectes strictement protégés de l'annexe IV de la Directive Habitats du Conseil de l'Europe concernant la conservation des habitats naturels ainsi que de la faune et de la flore sauvages du .

En France le Moiré des Sudètes est inscrit sur la liste rouge des insectes de France métropolitaine (article 2 de l'arrêté du fixant la liste des insectes protégés sur le territoire national)[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. INPN taxonie
  2. a b c d et e Tom Tolman, Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, 1998 - (ISBN 2603011146)
  3. a b et c funet
  4. lepinet
  5. annexe2 de la convention de Berne
  6. INPN Protection

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman, Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, 1998 - (ISBN 2603011146)