Moiré lustré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Erebia cassioides)

Erebia cassioides

Le Moiré lustré (Erebia cassioides) est un lépidoptère appartenant à la famille des Nymphalidae, à la sous-famille des Satyrinae et au genre Erebia.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Erebia cassioides a été nommé par Joseph Reiner et Sigismund von Hohenwarth en 1792[1].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Le Moiré lustré se nomme Common Brassy Ringlet en anglais[1].

Sous-espèce[modifier | modifier le code]

  • Erebia cassioides macedonica Buresch, 1918 ; en Bulgarie.
  • Erebia arvernensis Oberthür, 1908[2].

Description[modifier | modifier le code]

Le Moiré lustré est un petit papillon marron avec aux antérieures une bande postdiscale orange réduite, portant à l'apex deux petits ocelles pupillés de blanc et aux postérieures une ligne de discrets petits ocelles.

Le revers des antérieures est orange plus ou moins largement bordé de marron avec les deux petits ocelles à l'apex alors que les ailes postérieures sont chinés de gris argent et d'ocre.

revers

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Il vole de fin juin à septembre[3].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes des chenilles sont des graminées dont Festuca ovina[3].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Il est présent uniquement sous formes de petits isolats en Espagne dans les monts cantabriques, une partie des Alpes, en France, Suisse et Italie, dans les Balkans en Albanie, Macédoine, Roumanie, et pour Erebia cassioides macedonica en Bulgarie[1],[3].

En France il est présent dans les Alpes-de-Haute-Provence et les Alpes-Maritimes. La présence dans le Puy-de-Dôme n'est pas datée[4].

Erebia arvernensis le Moiré arverne présent dans les Pyrénées et le Massif central a été élevé au rang d'espèce, mais pour certains c'est une sous-espèce Erebia cassioides arvensis présente dans le Massif Central, les Pyrénées et même les Alpes[5].

Biotope[modifier | modifier le code]

Il réside sur les pentes rocheuses herbues.

Protection[modifier | modifier le code]

Le Moiré lustré n'a pas de statut de protection particulier[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c funet
  2. INPN Erebia arvernensis
  3. a b et c Tom Tolman, Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, éditions Delachaux et Niestlé, 1998 - (ISBN 2-603-01114-6)
  4. inpn répartition
  5. lepinet
  6. INPN protection

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Liens taxonomiques[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman, Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, éditions Delachaux et Niestlé, 1998 - (ISBN 2-603-01114-6)