Ender : L'Exil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ender : L'Exil
Auteur Orson Scott Card
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Roman
Science-fiction
Version originale
Langue Anglais américain
Titre Ender in Exile
Éditeur Tor Books
Lieu de parution New York
Date de parution 2008
ISBN 0-765-30496-1
Version française
Traducteur Florence Bury
Éditeur L'Atalante
Collection La Dentelle du cygne
Lieu de parution Paris
Date de parution
Type de média Livre papier
Nombre de pages 448
ISBN 978-2-84172-501-4
Série Cycle d'Ender
Chronologie
Précédent Une guerre de dons

Ender : L'Exil (titre original : Ender in Exile) est un roman de science-fiction de l'écrivain américain Orson Scott Card, publié en 2008.

Il s’agit du sixième livre du Cycle d'Ender, précédé par Une guerre de dons. D'un point de vue intradiégétique, il se situe entre La Stratégie Ender et La Voix des morts.

Résumé[modifier | modifier le code]

À douze ans à peine, Ender a sauvé l'humanité de la menace des doryphores, mais il n'aura pas droit au retour triomphal sur Terre : la fin de la guerre a ravivé les rivalités nationales, et les jeunes prodiges de l'école de guerre suscitent convoitises et craintes. On lui propose alors l’exil, il deviendra gouverneur de la première colonie humaine, une planète prise à l’ennemi. Ender entreprend alors ce long voyage avec sa sœur Valentine, alors qu'il reste rongé par son crime, le xénocide des doryphores. Espèce qu'il n'aura de cesse de comprendre et de réhabiliter. C'est le début d'un long périple qui s'achèvera trois mille ans plus tard dans La Voix des morts.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Le Cycle d'Ender[modifier | modifier le code]