Elisa-Honorine Champin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Elisa-Honorine Champin
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
Elisa-Honorine PitetVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père
Toussaint Auguste Pitet (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Marie Adélaïde Victoire Dechevrières (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Autres informations
Maître

Elisa-Honorine Champin, née Elisa-Honorine Pitet à Paris vers 1807 et morte le 2 septembre 1871 à Sceaux, Hauts-de-Seine, est une aquarelliste et lithographe française spécialisée dans la peinture de fleurs, de fruits et de légumes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elisa-Honorine Pitet est la fille de Toussaint Auguste Pitet et de Marie Adélaïde Victoire Dechevrières[1]. Son oncle maternel, Honoré Camille Léonore Dechevrières, chef de bataillon d'infanterie légère, est officier de la Légion d'honneur[2].

Elle est élève à l'École royale spéciale et gratuite de dessin pour les jeunes personnes (ancêtre de l'École nationale supérieure des arts décoratifs), et y remporte des prix pour ses représentations de fleurs en 1819, 1820 et 1823[3]. Elle est également l'élève d'Adèle Riché.

Elle expose au Salon sous son nom de jeune fille, Pitet, de 1833 à 1836. Après avoir épousé le peintre français Jean-Jacques Champin (1796-1860) en 1837, elle expose sous son nom de mariée.

Elle réalise notamment une série de planches pour l'Album Vilmorin édité entre 1851-1861 par l'entreprise de semences Vilmorin-Andrieux[4].

Espèces de primevère et de saxifraga.
Entrée de l'hôtel de Cluny.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Aliénor Samuel-Hervé, « Elisa Champin, Joséphine Coutance et l'Album Vilmorin », Le blog de Gallica,‎ (lire en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arbre généalogique d'Elisa-Honorine Champin sur Geneastar
  2. Archives nationales, Base Léonore, LH/683/18.
  3. Aliénor Samuel-Hervé, « Elisa Champin, Joséphine Coutance et l'Album Vilmorin », Le blog de Gallica,‎ (lire en ligne)
  4. Elisa-Honorine Champin et Joséphine Coutance, Album Vilmorin : fleurs rustiques, annuelles et vivaces, légumes et plantes fourragères, Paris, 1851-1861, en ligne sur Gallica.

Liens externes[modifier | modifier le code]