Edith Hipkins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Edith Hipkins
Image dans Infobox.
Portrait d'Alfred James Hipkins par sa fille Edith Hipkins (National Portrait Gallery, Londres, 1898).
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Père
Autres informations
Domaine
Mouvement
Genre artistique

Edith Hipkins (1854-1945) est une portraitiste britannique qui exposait régulièrement à l'Académie royale entre 1883 et 1911[1].

Biographie [modifier | modifier le code]

Hipkins était la fille de Jane Souter (née Black) et du musicologue Alfred James Hipkins[2]. Dans les années 1890, elle a peint deux tableaux qui sont maintenant conservés dans les collections nationales. L'un des deux tableaux se trouve dans la collection du Royal College of Music , et l'autre, un portrait de son père, dans la National Portrait Gallery à Londres[3]. Elle expose à la Royal Academy of Arts, en 1883, 1884, 1897 et 1898[4].

En 1937, elle a publié un livre intitulé Comment Chopin jouait... basé sur les carnets de son défunt père[5],[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Brian Stewart et Mervyn Cutten, The Dictionary of Portrait Painters in Britain up to 1920, Antique Collectors' Club, (ISBN 1-85149-173-2)
  2. Wikisource link to Hipkins, Alfred James (DNB12).
  3. (en) « Edith Hipkins (1853/1854–1945) | Art UK Art UK | Discover Artists Edith Hipkins (1853/1854–1945) », sur artuk.org (consulté le 7 février 2017)
  4. Graves, Algernon, The Royal Academy of Arts, vol. Vol. IV Harral to Lawranson, Londres, Henry Graves & Co and George Bell & Sons, coll. « A Complete Dictionary of Contributors and their work from its foundation in 1769 to 1904 », (lire en ligne), p. 111
  5. Edith J Hipkins; Alfred J Hipkins (1937) How Chopin played.
  6. Chopins Visit To Britain, Peter Willis, Durham University, retrieved 9 May 2015

Liens externes[modifier | modifier le code]