ERMES

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

ERMES (European Radio Messaging System ou Enhanced Radio Messaging System)[1] était un système européen de Radiomessagerie.

Spécification technique[modifier | modifier le code]

En 1990, l'European Telecommunications Standards Institute a élaboré la Norme Européenne de Télécommunications ETS 300 133 pour ERMES dans le but d'utiliser la bande de fréquences 169.4125-169.8125 MHz[2].

Paramètres de Transmission[modifier | modifier le code]

  • ERMES transmet les données à 6250 bits/s.
  • ERMES utilise la modulation par déplacement de Fréquence (4-FSK)[3].

Paramètres de Transmission, pager interrogatoire[modifier | modifier le code]

  • Chaque pagination de transmission est divisé en 60 cycles de 1 minute dans la longueur.
  • Chaque cycle est divisé en 5 séquences de 12 secondes.
  • Chaque sous-suite est divisée en 16 lots, labellisé A à P.

Pager interrogatoire[modifier | modifier le code]

  • La population des pagers est divisée en 16 groupes.
  • Chaque pager est attribué à l'un des 16 lots de transmission [A..P].
  • Le pager a seulement besoin d'être actif au cours de sa période de transmission qui lui a été alloués, lui permettant de passer en mode veille 15/16 (~=93%) le reste du temps (~7% du cycle). Cette allocation de temps prolonge la vie de la batterie du pager.

Buts et développement[modifier | modifier le code]

Au cours des années 1990, ERMES visait à atteindre le standard numérique dans toute l'Europe.[4],[5],[6] Il était prévu que la Radiomessagerie des systèmes basés sur la norme ERMES serait en mesure de recevoir des messages texte transmis à partir d'ordinateurs personnels, permettant aux entreprises de communiquer avec leurs employés. Dans un deuxième temps, que les téléphones GSM recevrait les messages ERMES sur leur écrans[7].

ERMES a été le plus largement utilisé en France, où environ un million de pagers ont été en service en 1998. En 1998 également, un lobby a été mis en place, afin de faire pression pour l'adoption de cette norme Européenne[8].

L'échec[modifier | modifier le code]

ERMES n'a jamais réussi à se faire reconnaître comme le standard de Radiomessagerie.[9],[10] Les coûts[11] avaient été sous-estimés, et la norme ERMES était en concurrence avec la norme FLEX. Cette rivalité a été vu à l'époque comme dommageables pour le développement de la Radiomessagerie en Europe.[12],[13] En fin de compte, toutes ces normes ont été largement remplacée par les SMS.

En 1999, il a été décidé que les bande de fréquences 169.4-169.8 MHz ne serait plus réservée à l'usage exclusif de ERMES[14] et cette bande de fréquence plus tard a été réaffecté à des usages différents[15].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ketterling, Hans-Peter A., Introduction to Digital Professional Mobile Radio, Artech House, Inc, (ISBN 1580531733, lire en ligne), p. 2
  2. Council Directive 90/544/EEC of 9 October 1990 on the frequency bands designated for the coordinated introduction of pan-European land-based public radio paging in the Community
  3. « ERMES », Telecom ABC (consulté le 29 avril 2015)
  4. McClelland, Stephen. "That dreaded 'P' word." Telecommunications. Horizon House Publications Inc. April 1996. Retrieved April 29, 2015 from HighBeam Research: http://www.highbeam.com/doc/1P3-9474992.html
  5. Stephen McClelland. "Europe's paging process." Telecommunications. Horizon House Publications Inc. March 1997. Retrieved April 29, 2015 from HighBeam Research: http://www.highbeam.com/doc/1P3-14694714.html
  6. Jennifer L. Schenker, « Is the Ermes Paging System Turning Over a New Leaf? », Wall Street Journal,‎ (lire en ligne)
  7. Taylor, Malcolm. "Converging on multimedia." Telecommunications. Horizon House Publications Inc. October 1996. Retrieved April 29, 2015 from HighBeam Research: http://www.highbeam.com/doc/1P3-10335694.html
  8. McClelland, Stephen. "Ermes MoU raised to legal status." Telecommunications. Horizon House Publications Inc. August 1998. Retrieved April 29, 2015 from HighBeam Research: http://www.highbeam.com/doc/1P3-33541948.html
  9. Anonymous. "Wireless in Europe." Telecommunications. Horizon House Publications Inc. March 1997. Retrieved April 29, 2015 from HighBeam Research: http://www.highbeam.com/doc/1P3-14695093.html
  10. Ofcom's Public Wide Area Paging Information
  11. Quigley, Paul. "Paging's Last Stand In Europe.(Industry Trend or Event)." Wireless Week. Advantage Business Media. August 2000. Retrieved April 29, 2015 from HighBeam Research: http://www.highbeam.com/doc/1G1-64452984.html
  12. Berendt, Annelise. "Paging's window of opportunity." Telecommunications. Horizon House Publications Inc. October 1998. Retrieved April 29, 2015 from HighBeam Research: http://www.highbeam.com/doc/1P3-35494408.html
  13. Stephen Pritchard, « Network: IT Telecoms - Paging crosses the border », The Independent,‎
  14. Couvas, Jacques. "Is two-way paging the way forward?." Telecommunications. Horizon House Publications Inc. November 1999. Retrieved April 29, 2015 from HighBeam Research: http://www.highbeam.com/doc/1P3-46730217.html
  15. Commission Decision of 20 December 2005 on the harmonisation of the 169,4-169,8125 MHz frequency band in the Community

Lectures complémentaires[modifier | modifier le code]