Ducati MHe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ducati MHe
Image illustrative de l'article Ducati MHe
Ducati MHe

Constructeur Drapeau : Italie Ducati
Années de production 2000
Production totale 2 000 exemplaire(s)
Prix à sa sortie 15 000
Type Moderne classique
Moteur et transmission
Moteur(s) bicylindre en V à 90°, 4 temps refroidi par air et huile
Distribution 1 act, 2 soupapes par cylindre
Cylindrée 904 cm3 (92 x 68 mm)
Puissance maximale 75 ch à 8 000 tr/min
Couple maximal 7,8 kg.m à 6 500 tr/min
Alimentation injection électronique ∅ 30 mm
Embrayage multidisque à sec
Boîte de vitesses à 6 rapports
Transmission par chaîne
Cadre, suspensions et freinage
Cadre treillis tubulaire
Suspension avant (débattement) fourche télescopique ∅ 43 mm (120 mm)
Suspension arrière (débattement) monoamortisseur (100 mm)
Frein avant 2 disques ∅ 320 mm, étriers 4 pistons
Frein arrière 1 disque ∅ 220 mm, étrier 2 pistons
Poids et dimensions
Roue avant 120/65 x 17
Roue arrière 170/60 x 17
Empattement 1 415 mm
Hauteur de selle 825 mm
Poids à sec 186 kg
Réservoir (réserve) 8,5 litres (3 litres)

La MHe ou Mike Hailwood evolution est un modèle de motocyclette du constructeur italien Ducati.

La signature du designer et la plaque numérotée de la MHe

La MHe est une série limitée numérotée de 2 000 exemplaires, fabriquée entre 2000 et 2001[1]. La mise en vente s'est faite via internet et le site officiel de Ducati, la nuit du au . Elle reçoit une plaque numéroté sur le réservoir.
Le premier prototype est présenté lors du salon de Munich en 1998[2]. La MHe rend hommage au pilote Mike Hailwood, qui a remporté de nombreuses victoire pour la firme bolonaise.

L'esthétique adopte le style moderne classique. Les formes générales rappellent les Ducati 900 et 1000 MHR, elles aussi hommages à Mike Hailwood. Comme sur les MHR, le phare de la MHe est rond.

Le moteur est emprunté à la 900 SS i.e.. C'est un bicylindre en V, ouvert à 90°, quatre temps de 904 cm3 à refroidissement mixte air et huile. Il développe 75 chevaux à 8 000 tr/min pour un couple de 7,8 mkg à 6 500 tr/min. Il est alimenté par une injection électronique de 30 mm de diamètre. La boîte est à 6 vitesses et utilise un embrayage multidisque fonctionnant à sec[3].

Le cadre est un treillis tubulaire. La fourche télescopique inversée de 43 mm a un débattement de 120 mm

Le monoamortisseur Païoli a une course de 100 mm.

Le freinage est assuré par Brembo, avec, à l'avant, deux disques flottants de 320 mm et à l'arrière, un disque fixe de 220 mm. Ils sont respectivement pincés par des étriers à quatre et deux pistons.

Le monobras oscillant est un treillis tubulaire.

Le tableau de bord

L'instrumentation est correcte mais sans fioriture. Le tableau de bord se compose d'un compteur de vitesse, d'un compte-tours, d'une montre et de quatre voyants indiquant le point mort, le passage en réserve, le fonctionnement des avertisseurs de changement de direction et des feux de route[4].

La MHe était vendue uniquement rouge, avec des bandes grises, un cadre rouge et des jantes à cinq branches grises[5]. Mais, l'usine proposait en accessoire un ensemble d'éléments de carrosserie en fibre de carbone noir.

Par ailleurs, Ducati a sous-traité la fabrication de la MHe à Bimota[6],[7].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :