dredg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
dredg
Description de cette image, également commentée ci-après
dredg au Zoe Club en 2009.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Art rock, rock progressif
Années actives 19932014 (en pause)
Labels Interscope Records, Universal Music Group, Ohlone Recordings
Site officiel www.dredg.com
Composition du groupe
Membres Gavin Hayes
Mark Engles
Drew Roulette
Dino Campanella

dredg est un groupe de rock américain, originaire de Los Gatos, en Californie. Il est formé en 1993 et mis en pause indéfinie en 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1993–1997)[modifier | modifier le code]

Pendant les cours à Los Gatos, Engles et Campanella commencent à jouer ensemble. Une fois diplômés de Los Gatos High School, Engles et Campanella font appel à leurs vieux amis Hayes et Roulette pour former le groupe[1].

Le nom Dredg vient des initiales de chaque nom des membres superposés par Drew Roulette - Dredg signifie - [D] Drew [R] Roulette [E] Engels [D] Dino [G] Gavin - il peut être confondu avec le mot en anglais dredge. Mais ce n'est pas le cas ; en 2005, Campanella ajoute, « ça fai tellement longtemps qu'on a ce nom que je n'arrive plus à me rappeler. Honnêtement, on n'aime plus ce nom. On n'aime pas comment ça sonne. Ce n'est même pas harmonieux à dire[2]. »

Le logo du groupe est repris de l'ouvrage The I Ching and The Genetic Code; The Hidden Key to Life de Dr. Martin Schonberger à la page 89. En 1996, Dredg enregistre et publie ses premières démos de morceaux originaux, Conscious EP[1]. Très peu d'informations seront révélées sur ces démos. En 1997, ils publient ce qui deviendra leur transition musicale, l'EP Orph. Il comprend leur premier morceau instrumental, Orph[3]. Avec cette sortie, Dredg se construit un nom dans la Bay Area, et sur la côte Est comme à Boston et New York[1].

Leitmotif (1998–2001)[modifier | modifier le code]

En mai 1998, Dredg publie indépendamment leur premier album, Leitmotif, un album concept parlant d'un homme qui traverse le monde pour guérir sa maladie morale[4]. Écrit par Roulette, le groupe planifiait de faire un film sur cette histoire[4] ; mais près le décès de l'acteur principal, le projet tombe à l'eau[5].

Pendant les deux ans qui suivent, Dredg joue principalement en Californie[6]. Le groupe commence à envoyer de démos à plusieurs labels, démos qui deviendront seront inclus dans leur futur album : Of the Room, Redrawing the Island Map, Running through Propellers et The Papal Insignia[7]. En février 2001, Dredg est contacté par Interscope Records[8]. Pour leur contrat au label, Leitmotif est réédité par Interscope le 11 septembre 2001.

Après la réédition de Leitmotif, Dredg tourne à l'échelle nationale et internationale avec Alien Ant Farm, Pressure 4-5, the Apex Theory, Taproot, Deadsy et Onesidezero[6].

El Cielo et autres (2002–2013)[modifier | modifier le code]

Gavin Hayes au Masquerade d'Atlanta, le 24 mai 2005.

Après avoir signé chez Interscope Records, le groupe commence à travailler sur son premier album chez une major, El Cielo. Comme son prédécesseur, El Cielo est un album concept. À l'origine inspiré de l'ouvrage Dream Caused by the Flight of a Bumblebee around a Pomegranate One Second Before Awakening de Salvador Dalí, le groupe décide décide de se consacrer à la paralysie du sommeil d'après ce qu'a vécu Dalí[9],[10]

Les 14 et 15 septembre 2006, dredg joue deux concerts spéciaux, au Catalyst de Santa Cruz, en Californie, Leitmotif et El Cielo[11].

Pause (depuis 2014)[modifier | modifier le code]

Après la sorite de l'album Chuckles and Mr. Squeezy, Dino Campanella annonce une pause indéfinie du groupe[12].

Membres[modifier | modifier le code]

  • Gavin Hayes - chant, guitare
  • Drew Roulette - basse, claviers
  • Mark Engles - guitare
  • Dino Campanella - batterie, piano

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Leitmotif
  • 2002 : El Cielo
  • 2005 : Catch Without Arms
  • 2009 : The Pariah, The Parrot, The Delusion
  • 2011 : Chuckles And Mr. Squeezy

Albums live[modifier | modifier le code]

  • 2007 : Live at the Fillmore

EP[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Conscious
  • 1997 : Orph
  • 2002 : Extended Play for the Eastern Hemisphere

Autres[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Industry Demos
  • 2004 : Coquette Demo
  • 2005 : Bug Eyes CD Sampler
  • 2005 : Bug Eyes 7" Vinyl

DVD[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Crickets
  • 2005 : Live from the Henry Fonda Theater

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Cromwell, Clarence, « Local band came out of the pit », Los Gatos Weekly Times, (consulté le 19 avril 2008)
  2. (en) Brandon Herbel, « Dredg - 07.26.05 », AbsolutePunk.net (consulté le 22 avril 2008).
  3. « Album Analysis: Orph EP », Traversing.net (consulté le 19 avril 2008)
  4. a et b « Album Analysis: Leitmotif »
  5. (en) « Dredg Interview », ThePunkSite.com, (consulté le 20 avril 2008)
  6. a et b « Tour Archive », Traversing.net (consulté le 20 avril 2008)
  7. Zarek Rahman, « Interview: Dredg in London », sur Kludge (consulté le 25 avril 2008)
  8. Rauh, Joanna, « LG band dredg gaining fame with original sound », Los Gatos Weekly Times,‎ (lire en ligne)
  9. Oliva, Pete, « dredg: The best art rock band you've never heard? », The Monitor, (consulté le 22 avril 2008).
  10. Martz, Chris, « CD Review: Dredg's El Cielo », GSU Signal, (consulté le 28 avril 2008)
  11. Schmitz, Katie, « Dredg Special Santa Cruz Show Details », AbsolutePunk.net, (consulté le 22 avril 2008)
  12. (en) « Interview: Dino Campanella », sur RockOko (consulté le 15 novembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]