Drapeau Morning Star

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Drapeau Morning Star
Drapeau
Utilisation Drapeau et pavillon national Version officielle
Caractéristiques
Adoption 1er décembre 1961

Le drapeau Morning Star (en indonésien : Bendera Bintang Kejora ; en néerlandais : Morgenster vlag) était un drapeau utilisé pour la Nouvelle-Guinée néerlandaise (complémentairement au drapeau des Pays-Bas). Il a été levé pour la première fois le 1er décembre 1961, avant que le territoire ne soit placé sous l'Autorité exécutive temporaire des Nations Unies (UNTEA) le 1er octobre 1962[1].

Le drapeau est utilisé par l'Organisation pour une Papouasie libre et d'autres partisans de l'indépendance[2]. En vertu de la loi spéciale sur l'autonomie de la Papouasie, ratifiée en 2002, le drapeau peut être levé en Papouasie à condition que le drapeau de l'Indonésie le soit également et qu'il soit plus haut que le drapeau Morning Star[3]. Le drapeau consiste en une bande verticale rouge le long du treuil, avec une étoile blanche à cinq branches au centre et de treize bandes horizontales, alternant le bleu et le blanc, avec sept bandes bleues et six blanches[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Après les élections locales de février 1961, le Conseil de la Nouvelle-Guinée, composé de 28 membres, prêta serment dans le bureau du gouverneur P. J. Platteel le 1er avril 1961. L'inauguration de ce Conseil fut enregistré par l'Australie, le Royaume-Uni, la France, la Nouvelle-Zélande et d'autres pays du Forum du Pacifique Sud, à l'exception des États-Unis[5],[1]. Le Conseil chargea un comité national de rédiger un manifeste exprimant un désir d'indépendance et de concevoir un drapeau ainsi qu'un hymne à la mesure de ce désir[1],[6],[7]. La conception du drapeau est attribué à Nicolaas Jouwe[1]. Le Conseil de Nouvelle-Guinée dans son ensemble a approuvé ces actions le 30 octobre 1961 et le premier drapeau Morning Star a été présenté au gouverneur Platteel le 31 octobre 1961[1],[8].

Une cérémonie d'inauguration a eu lieu le 1er décembre 1961, le drapeau étant officiellement levé pour la première fois devant le bâtiment du Conseil en présence du gouverneur et du drapeau néerlandais[1],[9],[6].

Le 1er juillet 1971 à Markas Victoria en Papouasie occidentale, le brigadier-général Seth Jafeth Rumkorem, dirigeant du mouvement indépendantiste Organisation pour une Papouasie libre proclama unilatéralement la République de Papouasie occidentale, en tant que république démocratique indépendante[10] Le drapeau Morning Star a été déclaré drapeau national à cette occasion[1].

Usage moderne[modifier | modifier le code]

Le Morning Star est hissé par des mouvements indépendantistes et des partisans du monde entier. Des cérémonies spéciales ont lieu le 1er décembre de chaque année pour commémorer la première levée du drapeau en 1961. Les autorités indonésiennes considèrent que hisser ce drapeau symbolise l'indépendance et défie la souveraineté indonésienne.

Manifestation pour l'indépendance de la Papouasie occidentale à Melbourne, août 2012.

Filep Karma et Yusak Pakage, deux hommes politiques papous, ont été condamnés à des peines respectives de 15 et 10 ans d'emprisonnement pour avoir hissé le drapeau à Jayapura en 2004[11],[12]. Pakage a été libéré en 2010 après avoir été incarcéré cinq ans[13]. Karma a été libéré en novembre 2015 et aurait été maltraité par les autorités pénitentiaires pendant son incarcération[12]. Amnesty International a estimé que les deux hommes étaient des prisonniers d'opinion et a qualifié le cas Karma de prioritaire en 2011[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g Leonie Tanggahma, « A History of the Morning Star Flag of West Papua », West Papua Media,‎ (lire en ligne)
  2. « Free West Papua Campaign Official website »
  3. Ben Goldsmith et Jurgen Brauer, Economics of War and Peace: Economic, Legal, and Political Perspectives, Emerald Group Publishing, , p. 101
  4. « Papua », Hubert de Vries - National Arms and Emblems - Past and Present, (consulté le 21 octobre 2017)
  5. Dutch New Guinea [Television production] () Reuters. Consulté le .
  6. a et b Richard Chauvel, Constructing Papuan Nationalism: History, Ethnicity, and Adaptation, Washington, East-West Center Washington, coll. « Policy Studies 14 », (ISSN 1547-1330, lire en ligne)
  7. Dutch New Guinea: Papuans choose new flag and national anthem [Television production] () Reuters. Consulté le .
  8. Dutch New Guinea renamed West Papua: new national flag approved by Netherlands government [Television production] () Reuters. Consulté le .
  9. West Papua: West Papuan flag hoisted in Hollandia [Television production] () Reuters. Consulté le .
  10. « West Papua », Unrepresented Nations and People Organization (UNPO), (consulté le 20 octobre 2017)
  11. Richard Chauvel, « Filep Karma and the fight for Papua’s future », inside.org.au/, (consulté le 18 avril 2011)
  12. a et b Rebecca Henschke, « Papua activist Filep Karma 'abused in prison' », BBC News, (consulté le 18 avril 2011)
  13. « Indonesian Prisoner Yusak Pakage Released! », Amnesty International, (consulté le 19 avril 2011)
  14. « Filep Karma, Jailed for Raising a Flag » [archive du ], Amnesty International, (consulté le 18 avril 2011)

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]