Drapeau des Pays-Bas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Drapeau des Pays-Bas
Drapeau des Pays-Bas.
Drapeau des Pays-Bas.
Utilisation Drapeau et pavillon national Version officielle
Caractéristiques
Proportions 2:3
Adoption
Éléments Tricolore de bandes horizontales de mêmes hauteurs rouge, blanche et bleue

Le drapeau des Pays-Bas est un drapeau à trois bandes horizontales rouge, blanc, bleu. Il est dérivé du premier drapeau choisi comme emblème national, le Prinsenvlag ou « bannière des princes », dès avant la création officielle du pays, pendant la révolte qui devait libérer le territoire alors occupé par les espagnols. Il reprend l'organisation et les couleurs, sauf le rouge, d'un drapeau non officiel plus ancien qui est finalement redevenu le drapeau national néerlandais.

Historique[modifier | modifier le code]

À l'origine, il n'y avait pas de drapeau des Pays-Bas, mais une multitude de drapeaux de toutes les provinces qui composaient le pays. En 1548, sous Charles Quint, les provinces néerlandaises furent annexées aux territoires des ducs de Bourgogne. Le pays arborait alors l'étendard de l'Empereur (un étendard or, avec au centre l'aigle des Habsbourg avec, sur sa poitrine, un minuscule canton des armoires néerlandaises sur l'écu).

Selon la tradition, c'est à Guillaume d'Orange qu'on doit le précurseur du drapeau tricolore des Pays-Bas : le « drapeau du Prince » avait les couleurs orange, blanc, bleu. L'orange aurait été remplacé par le rouge au fil du temps[1]. Les raisons de ce changement ne sont pas établies et diverses théories circulent.

Certains historiens néerlandais comme De Jong et Muller (voir notes) ont cependant démontré l'existence du drapeau rouge-blanc-bleu, peut-être dès en 1409-1410 sous le règne de Guillaume VI. Ce drapeau, utilisé par les navires, n'était toutefois pas un drapeau officiel et ne le deviendra qu'en 1664 sous le nom de drapeau des États (statenvlag). L'usage du "drapeau des princes" (Prinsenvlag, orange-blanc-bleu) s'est substitué au drapeau hollandais rouge-blanc-bleu dans la marine militaire en l'honneur de la Maison d'Orange de 1572 à 1653, les raisons exactes de cette décision prise par les États sous la présidence du grand-pensionnaire Johan de Witt restent controversées[2]. La marine marchande néerlandaise n'a quant à elle jamais fait usage du Prinsenvlag - voir par exemple le pavillon de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales dont il n'existe que des versions rouge-blanc-bleu, frappées du monogramme de la compagnie (VOC)[3].

Détail d'une bataille navale entre Hollandais et Espagnols sur la Haarlemmermeer, montrant l'usage simultané du Statenvlag et du Prinsenvlag (tableau de Hendrik Cornelisz Vroom, 1629)

Guillaume Ier d'Orange-Nassau, guidant la révolte contre la domination espagnole, avait donné le prinsenvlag (orange, blanc et bleu) comme drapeau aux sept Provinces-Unies, tandis que drapeau traditionnel rouge-blanc-bleu subsistait, parfois agrémenté d'un oriflamme orange. Entre 1568 et 1648, de nombreuses variations des trois types de drapeau furent utilisées, parfois simultanément. L'emblème des États-Généraux était un lion portant un sabre et une poignée de flèche représentant les Provinces-Unies.

Le drapeau du Prince à bandes horizontales a été inspiré vraisemblablement par les couleurs héraldiques orange-blanc-bleu de Guillaume le Taciturne. Sur certains drapeaux figurent les lettres P.P.P. signifiant : « Je lutte pour la Patrie ». Une variation du drapeau du Prince comprend le rouge, le blanc et le bleu dans l'une des figures gironnées.

La République batave fut créée le 14 février 1796. La première loi officielle concernant le drapeau hollandais a maintenu le tricolore rouge, blanc et bleu. Le pavillon civil était simplement tricolore ; tandis que le pavillon militaire avait en plus un rectangle blanc sur la bande rouge, près de la hampe sur laquelle se tient la Liberté, coiffée du « Chapeau de la Liberté » (spécifique aux Pays-Bas), accompagnée du lion hollandais.

De 1810 à 1813, c'est le drapeau tricolore français qui fut le drapeau officiel des Pays-Bas.

Le rouge, blanc, bleu est maintenu en 1814 lors du retour de la maison d'Orange qui marque l'indépendance retrouvée des Pays-Bas. Le tricolore rouge, blanc, bleu a été définitivement adopté par décret en 1937. Pierre le Grand s'était en outre auparavant inspiré de ce drapeau pour concevoir le drapeau de la Russie.

Pour distinguer le drapeau des Pays-Bas de celui du grand-duché de Luxembourg (ancienne province des Pays-Bas), qui lui est très proche, le bleu de chacun des 2 drapeaux a été précisé : le bleu néerlandais est un bleu outre-mer, celui du Luxembourg est un bleu ciel.

Evolution[modifier | modifier le code]


Drapeaux coloniaux[modifier | modifier le code]

Certaines colonies néerlandaises avaient un drapeau spécifique mais la majeure partie possédait le drapeau de la métropole ou le drapeau d'une des Compagnies (Compagnie des Indes occidentales et Compagnie unie des Indes orientales). Les colonies de Natal, des Antilles néerlandaises, d'Afrique du Sud et du Transvaal possédaient leurs propres drapeaux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le drapeau et les armoiries des Pays-Bas », Royaume des Pays-Bas au Canada.
  2. (nl) J.C. de Jonge, Geschiedenis van het Nederlandse zeewesen, vol. 1, La Haye, (lire en ligne), p. 242-247]
  3. (nl) Dirk Gerhardus Muller, De oorsprong der Nederlandsche vlag, op nieuw geschiedkundig onderzocht en nagespoord, Amsterdam, Weduwe G. Hulst van Keulen, (lire en ligne), p. 27.