Discussion:Vaccin contre la rougeole, la rubéole et les oreillons

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Evolution du nombre de cas[modifier le code]

La section "efficacité" commence par : << Avant l’introduction du vaccin ROR, les cas de rougeole, de rubéole et d’oreillons se comptaient par milliers[réf. nécessaire]. Aujourd’hui, après des campagnes de vaccinations continues, ce nombre a beaucoup diminué. >> Et la courbe qui se trouve juste à côté est en contradiction ; c'est vrai, la courbe parle des décès et non des malades, mais on ne voit aucune inflexion autour de 1960 ; je propose de retirer la phrase citée ci-dessus sauf source claire pour attester de l'information.

Bnfranklin (discuter) 14 avril 2014 à 17:47 (CEST)


Effets secondaires[modifier le code]

Bon, nous avons une liste d'effets secondaire, une diarrhée, un écoulement nasal, une fièvre, une irritabilité, un sensation de picotement au niveau de l'injection et une douleur dans les articulations, puis des conseils de consultation si on a certains symptômes. Il n'est a aucun moment dit que ces symptômes sont liés a ce vaccin, mais cela est fortement suggéré par la place de ces recommandation dans cet article. J'ai donc mit le bandeau contenu évasif. Hadock31 (d) 28 février 2011 à 10:52 (CET)

Bonsoir,

On retrouve la plupart de ces symptômes dans la monographie du Compendium Suisse des médicaments (Priorix, souvent utilisé en France), notamment très fréquents: Rougeur au niveau du site d’injection (12,2%), fièvre ≥38 °C (rectale) ou ≥37,5 °C (axillaire/orale) (22,7%).
Fréquents: Douleurs et gonflement au niveau du site d’injection, fièvre >39,5 °C (rectale) ou ≥39,0 °C (axillaire/orale).
(...). Les douleurs au site d’injection ont fait exception, elles ont été «fréquentes» après la première dose et «très fréquentes» après la deuxième dose. [1].

Il a aussi été rapporté après commercialisation d'autres effets secondaires pouvant survenir chez certaines personnes, mais dont le lien de causalité avec la vaccination n'a pu être établi, (même source) par ex encéphalites, syndromes de Guillain-Barré, méningites, érythèmes multiforme ou thrombocytopénie (diminution du nombre de plaquettes sanguines). Pour les thrombocytopénies, apparemment certaines personnes seraient plus à même de développer ce type de complications que d'autres (présence de complexes immuns antigènes-anticorps chez ces personnes) mais je n'ai pu vérifier cette information, n'ayant pas accès au texte complet de l'étude. [2]. De la même manière une étude met en cause un mécanisme auto-immun pour expliquer l'apparition de purpuras thrombopéniques chez l'enfant après la vaccination ROR, cette réaction reste très rare ( 23 cas sur 700 000 vaccinés). [3].

Il est communément admis que les effets tels que rougeur/douleur/gonflement au point d'injection sont des ES normaux du vaccin, si besoin de référence la notice du vaccin reprend ces effets. [4]
En ce qui concerne les autres effets secondaires, est il besoin de tous les énumérer ? En précisant que de toute façon le lien de causalité avec le vaccin n'a pu être prouvé. Sinon, citer quelques accidents post vaccinaux par catégorie (circulation sanguine, dermatologie, système musulosquelettique ?) Tous ces effets se retrouvent das le Compendium Suisse des médicaments.
En ce qui concerne les personnes plus à risque de développer de tels effets, il semble que ce soit les personnes ayant des antécédents d'auto immunité. (Cf l'étude sur les purpura)

Que pensez vous de ces éléments ?
--Callista (d) 28 février 2011 à 21:19 (CET)
PS : Je souhaite sincèrement respecter vos conseils du mieux que je peux, aussi je suis désolée si le peu que j'ai mis semble 'orienté'/ trop détaillé, la discussion est là pour résoudre un éventuel problème de neutralité avant publication ;-)
Ya pas de problème. Donc si je résume, la première liste des effets secondaire serait correcte, et les recommandations seraient attribuées à des effets suspectées.

Pour le fameux "Guillin Barré", ce syndrome est à prendre avec des pincettes car il regroupe aussi bien des formes bénignes (genre des fourmis dans les doigts) et des formes graves. La confusion entre ces deux formes me semble volontairement entretenue pour dramatiser les effets secondaires. De plus douleur aux articulations me semble bien couvrir les formes légères.

Des effets survenant chez certaines personnes sans lien de causalité avec le vaccin, cela me semble délicat à mettre. En effet si plus de personnes meurent d'accident de la route dans le groupe vacciné, c'est peut être un hasard, et si plus de personnes font des thromboses dans le groupe, c'en est peut être un. Sur 20 études à p=0,05, il y en aura statistiquement une qui donnera un effet à tort. De plus nous parlons d'études de phase IV ne portant pas sur un échantillon aléatoire, mais sur une population spécifique, et il suffit que les espagnols soient plus sensibles aux campagnes de vaccination pour constater un lien entre vaccination et Corrida.

Il faut donc regarder en détail l'ensemble des publication et voir si un effet significatif est trouvé plusieurs fois, et par des équipes différentes.
Ceci constituerais cependant un WP:TI. Hadock31 (d) 1 mars 2011 à 09:32 (CET)
p.s. pour sauter des lignes dans mon paragraphe, j'écris <-BR-> au saut de ligne (sans les tirets)
Bonjour, quelle est votre source pour le syndrome de Guillain-Barré ? L'Afssaps, qui y consacre une fiche, mentionne uniquement une atteinte dysimmunitaire des nerfs périphériques qui se traduit par une paralysie rapide qui débute le plus souvent au niveau des membres inférieurs puis remonte vers le haut du corps, pouvant atteindre parfois les muscles respiratoires et les nerfs crâniens.[5]
Il y a une grande marge entre paralysie et simples fourmillements dans les doigts ! D'autres sites parlent aussi d'une faiblesse et d'une paralysie éventuelle. [6]
Quant à Vulgaris Médical, il mentionne la paralysie et en plus les manifestations type fourmillements dans les doigts [7]
...Suivant les sites, les 2 formes sont effectivement confondues ou non précisées, en tout cas non différenciées, aussi préciser : le syndrome de Guillain Barré, qui dans sa forme grave se manifeste par des paralysies mais peut aussi être "limité" à des douleurs articulaires...

Pour les effets non associés au vaccin, (lien de causalité possible mais non avéré) il ne me semble pas judicieux de nier leur réalité, (ne pas avoir prouvé scientifiquement un lien de cause à effet signifie qu'on n'a pas pu mettre en évidence une causalité avec la vaccination, et non que l'effet en question n'existe pas) on peut préciser que : les effets suivants ont été rapportés après l'injection de ROR, il s'agit d'un lien temporel mais la relation de cause à effet avec la vaccination n'a pu être établie, et faire suivre quelques ES (comme ceux rapportés dans la notice du Compendium Suisse)

Sur quels effets secondaires voulez vous des recherches plus précises ? Car si le lien de causalité n'est pas établi c'est par manque de données, pour autant des effets indésirables peuvent survenir qui ne sont pas "officiellement" liés...

--Callista (d) 1 mars 2011 à 12:44 (CET)
1. On peut se dispenser des bonjours, cordialement etc, ce n'est pas un tchat mais un ensemble de contribution à un article, et se passer de ces marques personnelles permets de mieux prendre en compte le sujet.
2. Je me suis permis de remettre en forme vos paragraphes pour bien distinguer qui dit quoi.
3. Tant qu'un effet n'est pas prouvé il n'est pas prouvé. En raison du mode de raisonnement scientifique, montrer qu'un effet n'existe pas est impossible. On peut très bien tester le vaccin sur 3 milliards d'individus et en louper un qui touche une personne sur 4 milliards. L'absence de certitude sur un effet ne constitue pas une absence d'effet. On pourrait citer toutes les maladies et dire qu'on ne sait pas si il y a un effet du vaccin dessus, ce qui est d'ailleurs le cas. Je propose donc de supprimer la sélection d'effets secondaires non sourcés dont la causalité n'est pas démontré, et de ne garder que le premier paragraphe. Les effets suspectés ou faisant l'objet de polémiques pourront trouver leur place sur l'article des polémiques sur la vaccination.
4. Pour Guillin Barré, consultez déjà la page Guillain-Barré, mais ne faites pas l'impasse sur la page Syndrome Hadock31 (d) 1 mars 2011 à 13:32 (CET)
J'ai modifié la section en sourçant les premiers ES indiqués et en rajoutant que les personnes à risque d'auto immunité pouvaient souffrir d'une thrombopénie. Le reste trouvera sa place sur la section Controverse. --Callista (d) 4 mars 2011 à 01:41 (CET)

Notes et références[modifier le code]