Discussion:Shenphen Rinpoche

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

L'illustre inconnu Shenphen Rinpoche[modifier le code]

Bonjour,

Trouvez-vous normal qu'un type fasse son auto-promotion sur Wikipédia?

Qui est-il?

Qui en a jamais entendu parler?

Qui peut lui porter caution (quelqu'un qui est lui-même connu s'entend, et pas simplement un "faux-nez")?

A-t-il déjà écrit des livres chez un éditeur connu?

Est-il déjà passé à la télévision, dans "Voix Bouddhistes" par exemple?

A-t-il déjà fait l'objet d'un article dans un magazine bouddhiste connu?

Pour quelqu'un qui se présente comme un Rinpoché, à l'égal des plus grands et des plus célèbres Rinpochés connus dans le monde entier (voir dans l'article Rinpoché [1]), c'est vraiment un illustre inconnu...

Y a-t-il un contrôle effectué sur les noms qui sont ajoutés dans cette liste de Rinpochés ou n'importe qui peut y ajouter son nom?

A quel titre ce type prétend-il avoir droit à un article dans Wikipedia?

En général, il n'est pas d'usage de s'auto-proclamer maître spirituel et Wikipedia n'est pas supposé être un outil d'auto-promotion.

Djampa (d) 13 janvier 2010 à 16:51 (CET)

Bonsoir, si vous pensez que l'article ne mérite pas d'être sur wikipédia, vous pouvez présenter l'article à la suppression sur Wikipédia:Pages à supprimer. Cordialement, Sylfred1977 (d) 18 janvier 2010 à 20:44 (CET)
Il a été reconnu comme tulku d'un monastère du Tibet, par le Dalai Lama et par Lama Zopa, un oracle à Dharamsala, un monastère du Tibet. Il a aussi rencontré avec un premier ministre, et a participé à une emission de TV, le problème de sa notoriété ne se pose pas. Par contre, l'article manque de sources, et d'illustration.--Rédacteur Tibet (d) 17 mars 2010 à 18:53 (CET)
Cher Rédacteur Tibet, ce n'est pas vrai qu'il a été reconnu comme tulku par le Dalai Lama, ce qui est vrai c'est que le Dalai Lama lui a conféré ses voeux de moine, c'est tout. En fait il a faussement déclaré en Slovénie être le représentant du Dalai Lama, et le Bureau du Dalai Lama a nié avoir une relation quelconque avec lui. Cette information est visible sur le site de son centre de Dharma ou sur les sources indépendantes citées dans l'article.90.0.98.65 (discuter) 9 août 2018 à 22:15 (CEST)
C'est possible, en tout cas, cela ne figure pas sur la page. (dans une des sources on trouve : « Some think that to recognize a Tulku within the Gelug Tradition, the official recognition from His Holiness the Dalaï-Lama is indispensable. But this is far to be true. In a recent mail, the Office of His Holiness the Dalaï-Lama wrote: "Thank you for your recent e-mail and for explaining the situation about Tulku Shenphen.""This Office responds truthfully and correctly when inquiries are made to us. For example, we do not have any difficulty in stating that all tulkus and lamas are not recognized by His Holiness the Dalai Lama." Tenzin Geyche Tethong - Office of His Holiness the Dalai LamaThekchen Choeling - McLeod Ganj 176219 - Dharamsala. (H.P.) - INDIA »--Rédacteur Tibet (discuter) 10 août 2018 à 14:16 (CEST)
Dharamsala est dans l'état de l'Himachal Pradesh en Inde. Les dalaï-lamas ont toujours été placés sur le trône par les pouvoirs mongols (voir khanat qoshot, khanat dzoungar) ou mandchous (voir Tibet sous la tutelle des Qing) de Chine. Aujourd'hui, le dernier (titre Tenzin Gyatso en tibétain), a été accueilli au parlement de de son vrai nom Lhamo Dhondup (ou Thondup) Pékin par Mao où il a pu faire son discours en chinois et il devait y être le président pour les réformes du Tibet. Il n'est plus sur son trône puisqu'il a décidé de partir avec l'aide de la CIA, comme le décrit très bien son frère Gyalo Thondup et d'autres (dont des membres de la CIA retraités (voir The Shadow Circus: The CIA in Tibet) sous l'impulsion du gouvernement de Harry S. Truman qui faisait une guerre aveugle à toute forme de communisme. Quelle est donc la reconnaissance de ses choix aujourd'hui puisqu'il à choisi de se retirer de la direction religieuse du Tibet sous la protection militaire chinoise dans sa relation maître (religieux)/protecteur (militaire)) (voir Tibet sous la tutelle des Qing).Popolon (discuter) 4 août 2017 à 20:22 (CEST)