Discussion:Russie

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]

Ceci est la page de discussion pour discuter des améliorations de l'article « Russie ».

Sommaire

République[modifier le code]

Quels sont les 15 "pays" qui constituent la RUSSIE ?

Je ne vois nulle part mention de "15 pays" sur cette page. Sur URSS par contre, il est bien noté que le pays était "composé de 15 républiques". -- Raph 14 mai 2004 à 14:20 (CEST)
C'est l'URSS qui a été constitué de 15 républiques dont la Russie et non pas la Russie même. Voir la séction Division territoriale de la Russie. --Atilin 5 mars 2007 à 00:25 (CET)
Ce n'est pas la Russie qui était composé de 15 républiques, mais l'URSS. La République Fédérative Socialiste de Russie Soviétique (aujourd'hui Fédération de Russie), faisait partie de ces 15. Les 14 autres étaient : Arménie, Azerbaïdjan, Belarus, Estonie, Georgie, Kazakhstan, Kirghizstan, Lettonie, Lituanie, Moldavie, Ouzbékistan, Tadjikistan, Turkménistan et Ukraine, aujourd’hui tous indépendants. --Maximg 18 jan 2005 à 18:56 (CET)

Politique[modifier le code]

La partie Politique n'est pas du tout cohérente dans son ensemble, ni avec les articles du même type (sur d'autres pays).
Concrètement:
"Au début du XXe siècle ... a permis l'établissement de l'état Soviétique" - en quoi cela concerne la vie politique de la Russie actuelle ?
Le paragraphe qui suit est le seul qui semble être utile et cohérent: "Régime : République fédérale ...". Le but de la section Politique n'est-il pas de parler de l'organisation gouvernementale d'un pays, avant tout ?
Ainsi, les paragraphes suivants ont peu voire aucun intérêt. Le dernier est complètement inutile : "l'odyssée du candidat Rybkine ... même par sa femme ..." (sic). C’est un peu comme si on parlait des magouilles de M J. Chirac dans France#Politique. Ca n’a clairement rien à faire dans cette section.
--Maximg 18 jan 2005 à 18:37 (CET) une grande partie de la Russie - une grande puissance est le gaz - oléoduc de Sibiria à l'Ouest - Europe. Pour l'instant, ce qui est bon acceptable pour nous tous.80.200.207.32 (discuter) 21 septembre 2016 à 17:32 (CEST)

Villes de Russie[modifier le code]

  La Russie voit sa population baisser continuellement depuis
  une dizaine d'années. Le taux de natalité de la Russie en
  2002 est de 0,971% alors que le taux de mortalité est de 1,391%.

Ca serait mieux placé dans la section Démographie. --Maximg 18 jan 2005 à 20:00 (CET)

Education[modifier le code]

Je trouve que l'histoire de l'éducation du début du siècle dernier est superflue. Cela mériterait un article à part. --Maximg 18 jan 2005 à 20:27 (CET)

forum de discussion sur la Russie[modifier le code]

http://russie.forumcutlure.net

Ouiiiii ? et ? de toute façon google ne référence pas les liens sur wp: La question que je pose, modestement, humblement, depuis plusieurs semaines, c'est ce forum est pauvre, peu fourni, quel est son intérêt ? (:Julien:) 9 juin 2006 à 13:19 (CEST)

Quelqu'un spamme *.forumculture.net sur de nombreux articles de pays ces derniers temps, il serait peut etre bon de rajouter ce domaine dans la blacklist, peut etre ? Hbbk 20 juin 2006 à 11:11 (CEST)

Article Tchétchénie candidat pour AdQ[modifier le code]

Bonjour! J'ai pas mal développé l'article sur la Tchétchénie. Il a été mis au vote pour l'Article de qualité qui finit dans quelques jours. Je voudrais savoir s'il y a des connaisseur de la Russie qui voulaient y jeter un coup d'oeil pour voir si il a besoin des améliorations ou éventuellement voter. Le vote prend fin le 21 juin! Merci. A+! --Atilin 20 juin 2006 à 18:20 (CEST)

objectivité mise en doute[modifier le code]

"il avait été prévu par Staline comme une terre d'accueil (ou d'exil plus ou moins volontaire selon certains) des juifs d'URSS."

je trouve ce passage très peu objectif, pour ma part il sous entend une politique de concentration des juifs en Russie.

Etant un piètre connaisseur de l'histoire russe, je trouve que cela devrait être justifié par des faits historiques vérifiables, ou si c'est impossible, complétement enlevé de l'article.

Je pense que d'exprimer une information de manière implicite n'a pas sa place sur wikipedia.

J'enlève ce passage de l'article, libre à vous d'en discuter ici ou sur mon mail ( wavael AROBASE yahoo PWIN fr )

Rus' et Russie[modifier le code]

Cher Julien: La Russie n'est pas l'Ukraine, l'Ukraine n'est pas la russie. L'etat de Kiev c'est l'Ukraine. La Moscovie c'est la Russie. Les mots "Russie" et "Russe" n'apparaissent qu'au XIII ème siécle Comment pouvez vous qualifier de "Russe" un etat du X ème siécle alors que ce mot n'existe pas a cette epoque !!! Tout comme les Etats-unis, la Russie est un pays jeune. Elle est née de la désintegration de l'état de Kiev, territoire de l'actuelle Ukraine, qui a donné naissance a l'Ukraine bien sur, ainsi qu'a la Bielorussie et a la Russie qui s'est developpée a partir de Moscou et de la Moscovie. [de ip]

Je suis tout à fait d'accord que la Russie et l'Ukraine sont des pays différents. Reste que la Rus' fait partie de l'histoire de la Russie puisque
  1. c'est le premier État des Russes (au sens de l'époque, çàd sans les divisions ultérieures entre Ukrainiens, Biélorusses et Russes) donc à ce titre le parag. offre un intérêt ;
  2. la Rus' va graduellement devenir la principauté de Vladimir puis la Moscovie… En France, par exemple, la France dont la capitale est Paris, est liée à la France dont la capitale était Versailles et aussi à la France dont la capitale était en Belgique actuelle sur les bords de la Mer du Nord (du temps de Francs). (:Julien:) 19 octobre 2006 à 12:14 (CEST)

Paragraphe Education Supprimé[modifier le code]

Version du 3 novembre 2006 à 16:29 par 207.35.2.57
== Éducation ==
- Le taux d'alphabétisation est élevé : 99,5 % (1999). La population des régions non russes est bilingue (exemple : russe/tatar, russe/udmoure, russe/yakoute)
Ce paragraphe a été retiré par l'IP 287.35.2.57. Est-ce normal ou est-ce du vandalisme ? Ne voyant pas de justification ici, je le rétablis. Phillllippe 7 novembre 2006 à 01:48 (CET)
Probablement du vandalisme. Merci, (:Julien:) 12 novembre 2006 à 12:44 (CET)

Paragraphe Subdivisions[modifier le code]

La dernière phrase ne me semble pas claire : "Chaque sujet dispose 40 % du budget fédéral pour ses dépenses de fonctionnement et d'investissement." Comme il y a 84 sujets en Russie, ne serait-ce pas plutôt l'ensemble des sujets qui dispose de 40 % du budget fédéral ?

GCloutier (d) 18 janvier 2008 à 04:19 (CET)

Effectivement, corrigé--Pline (discuter) 18 janvier 2008 à 13:43 (CET)

Chiffres faux[modifier le code]

J'ai modifié les chiffres concernant les territoires, par contre je ne sais pas changer le nombre de sujets car c'est un truc de base de donnée j'ai l'impression. Bon bref, c'est pas 84 mais 89 ;) Tiani

Ou est-ce qu'il y a encore 89 ? (:Julien:) 2 février 2008 à 15:41 (CET)

Gloubinka[modifier le code]

Je viens de créer l'article gloubinka (Russie profonde) et un lien depuis cette page. Il me semble que cette notion devrait être plus détaillée, de même, pour la partie politique, celle de « centre » (du pouvoir). La Russie est parfois considérée, notamment par les Russes et les ex-habitant·e·s de l'ex-U.R.S.S. comme un pays « ingouvernable » du fait de son étendue et nécessitant de ce fait un pouvoir, un « centre » fort. jtombeur (d) 20 avril 2008 à 13:59 (CEST)

Российская Федерация[modifier le code]

Je ne parle pas le russe, mais quelqu'un pourrait-il traduire exactement l'expression Российская Федерация ? S'agit-il de "Fédération de Russie" (complément du nom) ou de "Fédération russe" (adjectif qualificatif épithète) ? Merci. Cyril-83    20px 14 août 2008 à 13:01 (CEST)

Mot pour mot, cela veut dire "Fédération russe", mais la traduction logique et exacte est "Fédération de Russie". Suzanski
Traduction logique ? Qu'est-ce que la logique a à voir là-dedans ? L'anglais (Russian Federation), l'allemand (Russische Föderation), l'italien (Federazione Russa) ou l'espagnol (Federación Rusa), parmi d'autres, donnent l'équivalent de "russe" et non pas "de Russie". Pourquoi le français n'a-t-il pas suivi une traduction aussi fidèle ? Nous avons, d'ailleurs, le même modèle puisqu'on ne dit pas République de France mais République française. Quelle est-donc cette lubie ? Cyril-83    20px 16 août 2010 à 13:51 (CEST)
L'usage commun le plus répandu et aussi la traduction officielle est "Fédération de Russie". Tout le monde sait que le "de" en français correspond au possessif et équivault à l'adjectif possessif. On ne dit pas République de France à cause de l'usage commun de l'autre nom et non pas parce que c'est pas parmis. On peut aussi bien dire Ambassade de France ou Ambassade française. D'ailleurs au Québec on utilise plus souvent le "de" ou "du" à la place de l.adjectif (p.ex., Président de la France). On ne va pas créer un faux débat...--Atilin (d) 16 août 2010 à 15:44 (CEST)
Je ne crée pas un faux débat, je pose la question légitime sur une mauvaise traduction. L'usage, toujours l'usage... Toujours est-il que le nôtre est fautif en ce qui concerne la Russie. Ceux qui s'expriment correctement en français et en maîtrisent un minimum la grammaire pourront peut-être y participer. Les autres ne doivent pas s'y sentir obligés. Cyril-83    20px 16 août 2010 à 22:49 (CEST)
Je ne suis pas un francophone de naissance, mais je crois que "Fédération de Russie" est gramaticallement correct en français. Je ne sais pas si ta remarque sur ceux qui connaissenet ou pas la grammaire me vise (alors attention aux attaques personnelles proscrites sur WP), j'en passe... Je voudrais te remarquer qu'on n'est pas obligé de traduire adjectif par adjectif. L'usage de "...de Russie" plutôt que de "russe" tient à souligner la différence, qui n'existe pas en français mais qui est très importante en Russie à cause de son caractère multinational, entre Russe de l'État (Rossiïskiï, Rossiïanin) et Russe ethnique (Rousskiï). L'usage de "Fédération russe" serait une mauvaise traduction car elle a l'air de provenir de "Rousskaïa Federatsiïa" ce qui voudrait dire "Fédération des Russes de souche".--Atilin (d) 18 août 2010 à 22:21 (CEST)
Comme je le disais dans mon précédent message, c'est pourtant la traduction que tous les autres pays en font ! Et je crois que tu es dans l'erreur en raisonnant à partir du français, puisque c'est à partir du russe pоссийская que l'on traduit par le français "russe", tout comme французская signifie "française" ou итальянская signifie "italienne". À présent que tu as donné des éclaircissement sur les nuances de la traduction de l'adjectif "russe" en russe, j'aimerais quelqu'un puisse me dire pourquoi la diplomatie française a choisi, à l'inverse des autres pays, de traduire Российская Федерация par "Fédération de Russie" au lieu de "Fédération russe". Merci pour tes explications. Cyril-83    20px 19 août 2010 à 01:16 (CEST)
Il faut sortir de la coquille franco-française pour comprendre la subtilité entre l'adjectif national et le "de+pays" qui sont égaux vis-à-vis de la signification principale (et donc la traduction. J'insiste sur la validité des deux formes!), mais dont l'adjectif porte une nuance nationale/linguistique ce qui est particulièrement important dans les pays multi-ethniques comme la Russie. Il suffit de passer quelques jours au Québec pour comprendre la subtilité du mot "français" pour les mêmes raisons. Ici, "français" peut aussi dire "francophone" (p.ex., dans l'usage du "Canadien français") et pour bien spécifier qu'il s'agit de la France, on dit "français de France" ce qui serait un pléonasme en France. Ainsi, on dit aussi ici Président de France tandis qu'en France on dit Président français. De même qu'ici on dit "étasunien" car "Américian" signifierait aussi "d'Amérique du Nord". Et encore un point pour vous sortir de la coquille franco-française. Ce n'est pas la diplômatie française qui décide des dénominations des pays en français.--Atilin (d) 20 août 2010 à 16:38 (CEST)
Le mot "russe" en français a deux significations : de Russie (pays) et de culture ou ethnie russe. Cette ambivalence est résolue en russe où il existent respectivement les mots distincts "российский" et "русский" (de même que pour les Russes il y a россияне (citoyens russes) et русские (d'ethnie russe). C'est pourquoi "Fédération de Russie" est préférée, elle n'a pas cette ambivalence.--Atilin (d) 22 août 2008 à 03:15 (CEST)
Compliquons encore : le russe dit Российская Федерация «fédération russienne», mais Республика Казахстан «République Kazakhstan», Украина «Ukraine». Et «empire russe» est la traduction de «российская империя». Mais laissons là; nous sommes à la recherche d'un nom français à la Russie, et force est de constater que l'usage prééminent est la forme «[gouvernement] de [nom de pays]», face à «[adjectif de pays] [gouvernement]» (voir Liste des pays du monde). Je reste en faveur de la forme actuelle. Orel'jan (d) 19 août 2010 à 09:38 (CEST)
Dommage, ça commençait bien car tu amenais de l'eau à mon moulin... Mais tu t'es contenté de simplement constater un usage qui ne m'avait pas échappé Clin d'œil. Pour sortir du cas particulier de la Russie, je prendrai également les exemples de la Grèce et de Chypre. Le nom officiel de la Grèce est Ελληνική Δημοκρατία, que nous avons rendu fidèlement en français par "République hellénique" ; par contre, sur le même modèle, le nom officiel de Chypre est Κυπριακή Δημοκρατία, mais allez savoir pourquoi la traduction donne "République de Chypre" et non "République chypriote". Alors, sans se contenter de constater, n'y a-t-il pas là une incohérence grammaticale ? Qui décide de la traduction des noms des pays ? Un mystérieux fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères ? Un traducteur qui veut marquer son œuvre ? Telle est ma question, au delà de la simple Russie. Cyril-83    20px 19 août 2010 à 11:54 (CEST)
On n'est pas ici pour investiguer qui a traduit pour la première fois "Fédération de Russie", aujourd'hui c'est devenu la dénomination officielle dans Larousse, auprès de l'ONU, sur la porte de l'Ambassade de Russie, etc. Bref, pas seulement usage commun bien ancré mais aussi officiel. Et c'est pas parce qu'on a un doute (que je ne partage pas car "de Russie" souligne clairement un État tandis que "russe" est ambivalent) qu'on doit se prendre pour Dieux en essayant imposer une nouvelle traduction ici. Ce débat est inutile.--Atilin (d) 19 août 2010 à 21:04 (CEST)
Comme je disais plus haut, tu n'es pas obligé d'y participer s tu as dit tout ce que tu avais à dire, cher Atilin. Clin d'œil Je remarque simplement que "Fédération de Russie" n'est pas une traduction mais une interprétation, qui équivaudrait éventuellement à Федерация Россия, ce qui n'est pas le cas. Traduttore, traditore... Avis à ceux que la question intéresse, il n'est nullement question de changer ici l'ordre diplomatique mais uniquement de débattre. Cyril-83    20px 19 août 2010 à 22:54 (CEST)
En français, on dit "fédération de Russie". Il s'agit d'une forme figée, un peu comme un terme technique, qui ne supporte pas l'approximation.
Le "de Russie" plutôt que "russe", ici, peut s'expliquer par le fait qu'en Russie il existe de nombreuses nationalités. Les ouvrages sur l'histoire de la Russie expliquent souvent qu'en russe, il existe deux adjectifs : "ruski" et "rossiski" (comme l'a expliqué Atilin le 22 août 2008), l'un se traduisant plutôt par "russe", l'autre par "de Russie". Ce n'est pas une interprétation farfelue, mais une traduction très exacte et précise, "fédération russe" serait bien moins précis.
Les deux emplois "de + nom" ou "adjectif" utilisés en français sont ici plutôt une richesse, qui nous permettent de traduire correctement le russe. ---- El Caro bla 20 août 2010 à 10:28 (CEST)
@Cyril-83 : 1) Si je suis obligé de me répéter quand j'ai tout dis, c'est que je vois que le message n'a pas passé. Plus encore, ce sont les autres qui sont obligés de le répéter! 2) Traduttore trattore veut dire "traduction inexacte" ce qui n'est pas le cas ici. 3) Si on ne veut rien changer, pourquoi ce débat? Juste pour s'amuser?--Atilin (d) 20 août 2010 à 17:43 (CEST)

C'est à croire que vous aimez vous répéter ! Tes explications étaient fort claires au niveau de la grammaire russe, Atilin, en rajouter de ta part ou de celle d'El Caro devient redondant et inutile, à moins de répondre aux arguments que j'ai donnés. Si cette discussion ne t'intéresse pas, pourquoi y revenir sans cesse ? J'attends d'autres avis sur un débat qui pourra sembler intéressant à certains. Ceux qui ne le trouvent pas intéressant peuvent se dispenser d'intervenir. Tiens, moi aussi je me répète... Quant à traduttore, traditore (« traducteur, traître »), c'est ainsi que je perçois l'expression "Fédération de Russie". Cyril-83    20px 20 août 2010 à 19:46 (CEST)

Devise (phrase)[modifier le code]

Devise(phrase) ou aucune devise? Il y a eu plusieurs changements par confusion entre la devise (monnaie) et la devise (phrase). En ce qui me concerne, j'ai réparé mon simple réflexe de reverter.--Macassar | discuter 17 novembre 2008 à 09:34 (CET)

A propos de l'article[modifier le code]

La partie Histoire semble trop longue, à synthétiser -- Alexandre Wann

Date de l'« indépendance » de la Fédération de Russie[modifier le code]

Cher Julien,

Les accords de Belaveja sont en effet un arrêt de mort pour l’URSS. Mais ceci est vrai pour toutes les Républiques soviétiques, pas seulement pour la Russie. Il ne faut pas oublier un évènement majeur dans l’histoire contemporaine russe, la proclamation d’indépendance, d’où l’instauration de la fête du 12 juin (1990 !), car de facto à partir de cette date-là, la Russie ne respectait pas la législation soviétique (la Constitution russe primait sur celle de l’URSS).

Même si la Russie est devenu héritière juridique de l’URSS (il fallait bien quelqu’un pour payer les dettes soviétiques et garder les armes atomiques), cela n’affecte en rien la proclamation de l’indépendance russe.


Mouais, il serait sans doute mieux avisé de parler de souveraineté. Bon, quel que soit le terme employé, la date du me semble difficilement contestable dans la mesure où il s'agit du jour où la Russie prend officiellement le nom de « Fédération de Russie », acquérant ainsi le statut juridique d'État, du point de vue du droit international public. C'est d'ailleurs à partir de ce moment que l'URSS cède sa place à l'ONU (notamment au Conseil de sécurité) à la Russie ; la communauté internationale entérinant dès lors l'existence juridique de la nouvelle fédération. Concomitamment, de surcroît, Gorbatchev démissionne de la présidence de l'URSS (qui sera dissoute le lendemain), laissant de fait le pouvoir à Eltsine, président de la nouvelle Fédération de Russie. Conclusion : souveraineté juridique et de facto ce jour-là. C'est suffisant, non ? Sourire. Suprememangaka ** =^^= ** 14 octobre 2009 à 00:33 (CEST)

Souveraineté me convient plus. Pour la date, le 25 décembre marche, le 8 décembre aussi (accords de Belaveja). Je suis plus pour un « décembre 91 » sans plus de précision. Le problème du modèle c'est qu'on ne peut pas remplacer indépendance par souveraineté (enfin y'a ptet un champ caché). (:Julien:) 14 octobre 2009 à 22:46 (CEST)

Accords Franco-Russe[modifier le code]

Pour compléter l'article je recherche sur le net une liste des tous les accords franco-russes en termes de commerce international, expatriations, militaire il existe déja un article spécial qui s'appel Allience franco russe sur wiki, mais en matière économique j'ai du mal a trouvé des infis~. QQn a des bons liens ? ~~Lulu97417~~ 20 janvier 2010 à 04:31 (CET)

9000 km[modifier le code]

Le début de l'article dit "Son territoire s'étend d’ouest en est (de Kaliningrad à Vladivostok) sur plus de 9 000 km". Mais en faisant la "mesure" sur google earth je ne trouve "que" 7400 km. J'ai donc envie de retirer ou corriger cette affirmation, a moins de la sourcer (peut être que google earth est faux après tout). des avis? --Le fourbe et cruel Raminagrobis Miauler 30 janvier 2010 à 15:59 (CET)

Les 9000 km d'est en ouest sont bien cités dans les ouvrages de référence (J Radavnyi la nouvelle Russie) en excluant Kaliningrad mais en ne citant pas Vladivostok. Google map est une projection : si la latitude n'est pas la même au départ et à l'arrivée, pas sur que la mesure de la distance soit correcte. Pline (discuter) 30 janvier 2010 à 16:36 (CET)

Superficie[modifier le code]

Selon le classement des pays par superficie , elle est de 17 098 242 et non 17 075 400. Quelle est-elle réèllement ? (avec source si possible) Nico92 23 mars 2010 à 09:01 (CET)

17,098,242 selon le World Factbook. (:Julien:) 2 avril 2010 à 21:29 (CEST)
Je ferais remarquer que la différence entre ces deux chiffres dorrespond peu ou prou à la surface du Lac Baïkal, ça pourrait donc être le chiffre avec ou sans les eaux douces intérieures. --Le fourbe et cruel Raminagrobis Miauler 3 avril 2010 à 21:19 (CEST)
La remarque sur le Lac Baïkal est censée mais d'autre lacs de dimensions gigantesques (je pense à l'Onega et le Ladoga) ainsi que les lacs-reservoirs sur la Volga devraient créer une différence plus forte entre les deux nombres, après pour savoir que représente réellement les deux superficies j'avoue que cela reste obscur pour moi...--Helio74100 (d) 16 mai 2013 à 12:39 (CEST)

La dimension asiatique de la Russie[modifier le code]

Je propose l'ajout d'une nouvelle section sur la dimension asiatique de la Russie

en s'inspirant par exemple de cet article

http://www.medium4you.be/La-Russie-et-l-Orient-une-approche.html

si pas de volontaire je pourrai essayer de le faire mais faudra la garantie que ça sera pas peine perdue

Il y a en effet beaucoup à écrire... Notamment sur l'Extrême-Orient russe, article qui dans sa forme actuelle est bien maigre. N'hésitez pas ! Kolossus (d)
25 mars 2010 à 18:54 (CET)

Ressortissants russes en France[modifier le code]

J'aimerai ajouter des chiffres quant aux ressortissants russes de France (expatriés) et des chiffres du tourisme, j'ai du mal à trouver des sources, un coup de main ? ~~Lulu97417~~ 18 juin 2010 à 11:25 (CEST)

Proposé par : Ligne Droite [Un problème ?] 13 août 2010 à 17:04 (CEST) 12 septembre 2010 à 19:55 (CEST)

Vérification de l'Education russe[modifier le code]

Il est dit que le taux d'alphabétisation est de 95% et que la plupart des russes sont bilingues, je pense qu'il faut vérifier les deux...

Discussions et commentaires[modifier le code]

Toutes les discussions vont ci-dessous.

Objectivité sur les campagnes napoléoniennes;[modifier le code]

En plus de ne pas être sourcé, je crois qu'il y a un sérieux problème d’objectivité, et un parti pris flagrant dans se paragraphe :


"L’empire russe joue un rôle décisif durant les guerres napoléoniennes qui vont la transformer en puissance européenne. Mû comme tous les souverains européens par une idéologie conservatrice et donc hostile aux idées de la Révolution française, le tsar participe à deux coalitions contre Napoléon et essuie des défaites coûteuses. Alexandre Ier choisit alors par renversement d’alliance le camp de la France (paix de Tilsitt), mais la paix ne durera que 5 ans (1807-1812). Il profite de cette pause pour attaquer la Suède et annexer la Finlande. En 1812, les hostilités reprennent. La grande armée de Napoléon parvient au prix de combats acharnés à s’emparer de Moscou mais doit en repartir chassée par l’incendie de la ville. Les armées russes harcèlent alors un ennemi décimé par la faim et le froid et, en 1814, elles occupent Paris. Alexandre joue un rôle majeur dans la Sainte-Alliance qui veut gérer le destin de l’Europe post-napoléonienne : il s’oppose à la reconstitution de l’État polonais et participe militairement à la répression des soulèvements contre les monarchies (Hongrie 1849), à l’instar de l’empereur d’Autriche."

Cher ami, il faut nous dire où exactement, car je trouve quand à moi ce paragraphe acceptable en l'état. Les souverains de l'époque, monarchistes par essence, sont bien conservateurs, c'est-à-dire anti-républicains et chrétiens, et craignent bien la contagion des idées de la Révolution à leur propre pays, ce que l'on peut parfaitement comprendre si l'on se met deux minutes à leur place. C'est là l'essence même des différentes coalitions contre la France. Le Tsar de Russie profite bien de la paix de Tilsit et du désordre ambiant pour annexer des pays voisins, poursuivant de la sorte une politique par ailleurs assez ancienne, avec peu de temps auparavant le démembrement de la Pologne, de concert avec la Prusse et l'Autriche. Etc. etc. Qu'est-ce qui vous chagrine ? Les faits ? Car c'est bien ce que ce paragraphe rapporte. Tout au plus devrait-il être étayé, afin de comprendre, plus dans le détail, ce qui se joue d'un point de vue géopolitique.

Falsification[modifier le code]

Cette carte ([1]) falsifie l'histoire. Rus désintégré avant l'avènement de villes Moscou, Nijni-Novgorod. Le nom " Belgorod Dnestrovsky» est apparu dans l'Union soviétique (1944). Le nom de "Vladimir Volynsky" -1795 années ... ... Michaila vnuk (discuter) 17 octobre 2013 à 10:46 (CEST)

Concernant le rajout de la crimée[modifier le code]

Bonjour

Un certain nombre de modification intervient suite au rattachement de la ville de Sébastopol et de la Rep de Crimée

Notamment : - Cartes - Population - Superficie - Sujets fédéraux (La rep de crimée devient un république et sébastopol rejoint Pétersbourg et Moscou au statut de Ville d'Importance Fédérale)— Le message qui précède, non signé, a été déposé par Akula-RUS (discuter).

La nouvelle carte de Russie[modifier le code]

Scale icon green.svg
Cette section ne respecte pas la neutralité de point de vue. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Considérez son contenu avec précaution et/ou discutez-en. Il est possible de souligner les passages non neutres en utilisant {{passage non neutre}}.
N.B. Ce modèle est à réserver à des cas simples d'articles pouvant être neutralisés par un contributeur seul sans qu'un débat soit nécessaire. Lorsque le problème de neutralité est plus profond, préférez le bandeau {{Désaccord de neutralité}} et suivez la procédure décrite.

Il y a un problème de neutralité avec la carte de Russie. En raison de la ré-intégration de la Crimée, en tant que 22ème république fédérale et de la ville de Sébastopol. L'article ici réplique une décision prise sur le wikipedia anglais pour la représentation de la carte de Russie, où la Crimée est ajouté en couleur disctincte. Or il manque un débat de pertinence et de neutralité encyclopédique. Il ne s'agit bien sûr pas de prendre partie pour ou contre le changement récent de souveraineté de la Crimée, mais d'examiner pourquoi le changement de souveraineté, très réel et non-ambigu dans les faits, par ailleurs sans coups férir (pas de guerre, question réglée), pourquoi ce changement, qui politiquement est approuvé ou pas selon les pays, mais sans effets juridiques, pourquoi il n'est pas tranposé sur la carte de Russie.

Aperçu des points problématiques au sujet de la Crimée en couleur différente du reste de la Russie sur la carte[modifier le code]

(pour ne pas alourdir cet aperçu, les faits historiques triviaux ne sont pas sourcés, et seuls quelques liens pertinents sont mis. Bien sûr, dans le corps de l'article, tous liens nécessaires suivraient. Ceci reprend mon exposé sur le wikipedia anglais).

  • confusion de notions: les déclarations officielles politiques des chefs de gouvernements et/ou organisations internationales, ne sont pas des décisions juridiques. Et encore moins donc, des implémentations légales. Les législations sont valables dans le cadre de juridictions. Dans le cas de la Crimée, nombre de gouvernements ont fait des déclarations officielles de non-reconnaissance du référendum. Essentiellement les Etats-Unis et l'Union Européenne. De même l'Assemblée Générale de l'ONU a émis un vote majoritaire commandant ce référendum. Ce vote de l'ONU est non contraignant. Il n'a pas force de loi. Et pour cause: il n'existe pas de juridiction universelle unique sur les questions de souveraineté. Même pas de la part de l'ONU. Certains pays ne sont d'ailleurs pas membres de l'ONU. Par exemple la République de Chine, ie. Taïwan.
  • En Crimée avait eu lieu un processus de facto: formation de milices locales et mobilisation des troupes russes déjà sur place en raison de la base militaire, plus renfort de troupes russes métropolitaines sans insignes. Donc une prise de contrôle de fait. Et il y a eu un processus de jure càd. un processus administratif dans le cadre de l'autonomie puis sécession du parlement criméen. lequel a organisé un référendum, puis soumis une demande officielle de rattachement à la Russie. Cette demande a suivi les règles légales et constitutionnelles russes, vote parlementaire, examen par la cour suprême et ratification présidentielles. Bien sûr, on peut dénommer ce processus comme une mise en scène pour la forme. Mais en soi, il a suivi parfaitement les règles légales russes, en accord avec le processus local criméen. C'est en cela que le processus est de jure. Evidemment ce processus n'est pas reconnu par nombre de pays, comme mentionné précedemment. Mais la qualification d'illégalité par des nations tierces est une simple déclaration politique, pas une loi. Ce n'est pas de l'ordre du juridique. de jure ne signifie pas que des juridictions tierces ont valeur de loi, s'il n'y pas de cadre juridique commun! Trivialement, ce qui est de jure dans une juridiction donnée (lapidation en Arabie Saoudite par exemple), ne l'est pas dans une autre (exemple lapidation en France), sauf traités juridictionnels réciproques. Ce serait le cas si la Russie serait liée juridiquement aux autres pays tiers dénonciateurs via un cadre juridique supra-national contraignant, comme par exemple celui qui lit les pays membres de l'Union Européenne entre eux.
  • sans tomber dans le hors-sujet, mais comme simple comparaison explicative, on peut rappeller que lorsque 13 colonies britanniques de la côte nord-est américaines firent sécession et se proclamèrent indépendantes sous le nom d'Etats-Unis d'Amérique, cela fut une décision illégale aux yeux de la Grande-Bretagne, qui envoya les troupes pour combattre les "terroristes". Il s'agit d'un processus de facto, sans même un autre processus de jure pour rattachement à un autre état. Le royaume de France avait reconnu les sécessionistes et aidé militairement. Il y eu défaite britannique, le nouvel état publia ses cartes, bien qu'il ne fut pas reconnu par la GB avant 1783/84. Bref, une sécession est, par définition, illégale par rapport à l'état dont la partie s'autonomise. C'est un non-sens dans les termes de vouloir qu'une sécession soit légale par rapport à l'état qui est "quitté".
  • depuis la ratification à Moscou le 21.03.2014 (avec effet à partir du 18.03.2014), la Crimée est une partie de la Russie, de facto et de jure ie. la Russie exerce un contrôle complet sur la Crimée, et la Crimée est une entité administrative normale, sans aucun statut différencié ou distinct de celui du reste de la Russie. Juridiquement et concrètement cela se traduit par le remplacement des autorités et militaires ukrainiens par des russes, l'adoption du rouble russe, le préfix téléphonique russe +7, la poste et en général l'administration russe, ainsi que les postes frontières. Un voyageur muni d'un visa russe peut entrer en Russie et se rendre indistinctement à Moscou, Volgograd, Vladivostok ou Simféropol (Crimée). La juridiction est homogène et uniforme. Et les déclarations politiques de pays tiers ne reconnaissant pas le changement n'y font rien. La mention des réclamations ukrainiennes sont absolument à mentionner dans le corps de l'article Russie, mais sur le terrain cela n'a aucune incidence concrète. Le panneau "Fédération de Russie" est suspendu sur les grillages à l'entrée de la Crimée. La seule manière de changer ce fait serait de reprendre militairement la Crimée, de manière à suspendre la pancarte "Ukraine" à l'entrée. Il n'est pas possible de prendre de sanctions sur la Crimée uniquement, il faut que ce soit sur la Russie en entier ou pas du tout. Localement, l'Ukraine peut créer des nuisances en fermant ses frontières par terre et mer avec la Crimée, afin de par exemple perturber la logistique. Mais pas d'autre effet. Chaque jour des ferry assurent la liaison au-dessus des 5 kms du détroit de Kertch entre la Crimée et le reste de la Russie, et de nombreux vols quotidiens assurent la liaison Moscou-Simferopol par l'espace aérien russe sans survol de l'Ukraine. Bref, aucune ordre de différence entre Crimée et reste de la Russie.
  • la carte a été officiellement modifié par la Russie. Comme cela prend un certain temps de ré-imprimer les atlas, ceux-ci ne sont disponbles que progressivement dans le commerce. Cependant des cartes ont déjà été réimprimées Производители начали печатать карты с российским Крымом. De même le moteur de recherche et portail internet Yandex a mis à jour son atlas électronique Carte de Russie avec Crimée.
  • bien qu'il y a évidemment une polémique ukrainienne sur la perte de la Crimée historiquement la péninsule a été seulement pendant une courte période historique sous souveraineté ukrainienne. Les anciennes souverainetés sont: Empire Romain d'Orient/Byzance, ensuite les Mongoles, puis les Tatares, puis les Tatares sous souveraineté de l'Empire Ottoman, puis la Russie depuis 1783 jusqu'en 1954 ou 1991. 1954 si on considère légitime et valide la République socialiste Soviétique d'Ukraine dans le cadre de l'URSS, ou 1991 sinon. Ainsi la Crimée aura été en Ukraine pendant 23 ans, ou 60 ans au plus, dont 37 dans la RSS d'Ukraine. Par ailleurs le référendum d'indépendance de 1991 en Ukraine était pour le détachement de l'URSS et ne concernait pas la relation entre cette Ukraine indépendante ainsi nouvellement formée et la Crimée, ukrainienne par décret soviétique, alors que l'URSS est défaite justement en 1991. Dans la foulée, la Crimée réclamait d'ailleurs un statut à part, et même une indépendance, avant que des tractations n'en fasse une autonomie au sein de la nouvelle Ukraine avec un status particulier pour la base russe de Sébastopol. Bref, le rattachement à la Russie récemment n'est pas une intrusion russe artificielle issue de nulle part, mais s'appuie sur un historique conflictuel. En cela, au vu de la chronologie historique au long cours, il s'agit bien d'une ré-intégration. Bien sûr il faut mentionner que le point de vue ukrainien considère cela comme une annexion. Mais la chronologie avec l'ancienne souveraineté russe bien plus ancienne est un fait. De même la démographie, la langue, l'héritage culturel confère une texture russe à la Crimée, sans négliger la cuture tatare méridionale bien sûr, alors que la souveraineté ukrainienne récente relève de la dispute juridique simple.
  • Avant la conquête par la Russie en 1783, la Crimée n'avait jamais été ukrainienne. Par exemple, en cartes historiques: Europe en l'an 1800, Europe en l'an 1700, Europe en l'an 1600, etc. en fait l'Ukraine n'a même jamais possédé une façade maritime sur la Mer Noire, avant qu'elle ne devienne une possession russe. Et la Russie Kiévienne, avait tout juste un contrôle sur l'embouchure du fleuve Dniepr, selon la tradition varègue de domination selon les grands axes fluviaux. Cet accès à la mer fut supprimé par la conquête mongole.
  • par ailleurs, il n'y a pas sur Wikipedia de règles conhérentes pour la représentation cartographique des territoires disputés. Ainsi Gibraltar, qui est clairement un appendice de la péninsule ibérique, très loin des îles britanniques, est néanmoins de souveraineté britannique, malgré que depuis trois siècles l'Espagne dispute ce fait. Et la carte wikipedia indique Gibraltar en couleur vert foncée standart des états souverains, pas en vert clair comme territoire disputé par l'Espagne. On peut aussi mentionner le Tibet par rapport à la Chine.

Au sujet de quelques arguments spécieux pour justifier une couleur vert-clair distincte du reste de la Russie:

  • le cas du Kosovo: le Kosovo s'est proclamé indépendant contre l'accord de la Serbie. Il ne s'est pas rattaché à une état limitrophe. Une guerre éditoriale a abouti à montrer le Kosovo en vert-clair par rapport à la Serbie. Certains pays ne reconnaissent pas le Kosovo, et comme le Kosovo est une entité par soi-même, ces déclarations politiques peuvent avoir des effets, comme par exemple absence de représentations diplomatiques de la part des nations qui ne reconnaissent pas le pays, et/ou exclusion de certains accords avec ces pays là, par exemple, problème de carte verte automobile et couvertures par des assurances pour des voyageurs/résidents étrangers, ou problèmes similaires. Mais la Crimée c'est très différent: c'est dorénavant un territoire à part entière de la Russie. Pas un état distinct.
  • un argument par légitimité des sources: souvent utilisé par les pro-ukrainiens, pour rejeter comme acceptables des sources russes. C'erst clairement un parti-pris. D'un point de vue encyclopédique, on ne peut que reconnaître le conflit politique et le conflit d'interprétations, et présenter les références et sources pour les uns et les autres. On ne peut pas rejeter les raisons russes de souveraineté et légalité sur la Crimée, et accepter uniquement les raisons ukrainiennes.
  • un autre argument lu sur le wikipedia anglais pour la Russie est encore plus spécieux. Il argue qu'on ne pourrait pas mettre une carte avec la Crimée à part entière sans couleur différente dans la Russie, sous le motif qu'il n'existe pas d'atlas ainsi imprimés et que celà serait non pas une compilation encyclopédique mais un travail/recherche personnelle. D'une part la carte avec la Crimée existe déjà, par exemple sur Yandex, d'autre part la ré-intégration étant récente il est clair qu'il faudra un certain temps pour que des atlas non-russes soient réimprimés (il y faut un budget de la part des éditeurs), mais cela ne peut que ce produire rapidement sur support électroniques et cartes routières, vu qu'il y a une frontière nationale à franchir si on prend la voiture, et qu'un GPS doit aussi renseigner dans quel pays on se trouve. Mais surtout c'est la souveraineté et juridictions réelles qui déterminent la carte, pas l'inverse. A savoir que si un voyageur se présente au poste frontière ukraino-criméen (càd. ukraino-russe) il lui faudra un visa russe pour passer. Arguer de la couleur vert-clair sur une carte wikipedia et de l'existence de la constestation officielle ukrainienne ne changera rien.

Voilà résumé simplement j'espère, la problématique. En résumant énormément, la Russie a repris la Crimée, sur des fondement culturels, historiques et politiques réels. Cela s'est effectué sans guerre, mais le résultat est le même: la Crimée est russe. Mon avis est d'intégrer la Crimée de manière normale (vert foncé) sur la carte de Russie, tout en dédiant un paragraphe ou section à la crise avec l'Ukraine ayant abouti au changement de souveraineté. Men alt dette er ikke begyndelsen. (discuter) 30 mars 2014 à 22:45 (CEST)

Lien manquant vers le conflit avec l'Empire Ottoman[modifier le code]

Je pense qu'il manque à cet article un lien, même court avec la Guerre russo-turque de 1877-1878, épisode historique très important pour comprendre la politique extérieur russe ensuite.--Nice Breakfast (discuter) 6 avril 2014 à 23:39 (CEST)

Désastre, non-neutre ?[modifier le code]

Je suis un peu surpris, au regard des données très claires et des chiffres sourcés, que le paragraphe "Désastre" concernant les modalités et les conséquences de la transition vers l'économie de marché soit considéré comme "non-neutre". Je trouve ce "non-neutre" pas très neutre, en l’occurrence.

Subdivisions : l'approche fausse[modifier le code]

Le statut et le rôle de districts fédéraux n'étant pas définis dans l'article, celui-ci donne lieu à une notion fausse de la subdivision de la Fédération de Russie. À consulter l'article correspondant de la Wikipédia russe.

Les districts fédéraux ne sont guère des sujets de la Fédération de Russie, définis par sa Constitution et ayant chacun ses organes du pouvoir législatif, exécutif et judiciaire. Le représentant plénipotentiaire du Président de la Russie qui administre un district fédéral n'est pas un chef quelconque vis à vis des chefs de sujets groupés danc ce district, aussi l'administration d'un district fédéral (qui comprend l'appareil administratif de ce représentant plénipotentiaire, ainsi que des directions de ministères fédéraux), n'est en aucun cas une instance supérieure par rapport aux pouvoirs exécutifs ni législatifs ni judiciaires de sujets groupés dans ce district. Ces structures d'administration active n'effectuent que le suivi de la situation générale dans la région géographique (par exemple, dans les cas de risques majeurs) en assurant l'interaction urgente entre le Président de la Russie et les chefs de sujets groupés dans ce district fédéral.

De sorte que le territoire défini pour un tel district fédéral ne constitue guère une unité constitutionnelle avec ses droits, son budget, ses organes du pouvoir exécutif, législatif et judiciaire, etc., mais rien que la zone de responsabilité d'un tel représentant du Président de la Russie visant l'administration opérationnelle et le suivi de la situation dans la région géographique correspondante.

Donc la structure de la partie "Subdivisions" de l'article doit être modifiée (la description de districts fédéraux doit suivre, et non précéder celle de sujets fédéraux ; le rôle des districts fédéraux doit être précisé).

La phrase de l'article "Eux-mêmes [districts fédéraux] sont composés de 85 sujets qui disposent chacun d’une certaine autonomie" est aussi fausse, car les sujets jouissent de l'autonomie (surtout pas "certaine") par rapport aux pouvoirs fédéraux, et pas par rapport aux districts fédéraux, qui, eux, ne sont que des organismes administratifs au mandat limité. L'hiérarchie présentée par l'article (districts - sujets le composant) est purement inventée et n'a rien à voir avec la réalité.

Telle qu'elle est, la partie "Subdivisions" de l'article donne lieu à l'interprétation complètement fausse du rôle de districts fédéraux et, plus généralement, du système politique du pays. --RocknRollArchivist (discuter) 26 février 2016 à 10:05 (CET)

Fichier proposé à la suppression sur Commons[modifier le code]

Message déposé automatiquement par un robot le 18 décembre 2016 à 00:20 (CET).

Fichier proposé à la suppression sur Commons[modifier le code]

Message déposé automatiquement par un robot le 18 décembre 2016 à 00:21 (CET).

Fichier proposé à la suppression sur Commons[modifier le code]

Message déposé automatiquement par un robot le 18 décembre 2016 à 00:22 (CET).

Fichier proposé à la suppression sur Commons[modifier le code]

Message déposé automatiquement par un robot le 18 décembre 2016 à 00:23 (CET).

Fichier proposé à la suppression sur Commons[modifier le code]

Message déposé automatiquement par un robot le 18 décembre 2016 à 00:23 (CET).

Fichier proposé à la suppression sur Commons[modifier le code]

Message déposé automatiquement par un robot le 18 décembre 2016 à 00:24 (CET).

Fichier proposé à la suppression sur Commons[modifier le code]

Message déposé automatiquement par un robot le 20 avril 2017 à 14:49 (CEST).

Oblast / Région / Province[modifier le code]

Outre la question du terme sujet de la Fédération, il y a celle de la traduction du terme oblast. La traduction région est habituellement retenue. Une discussion me semble nécessaire avant d'y substituer le terme oblast. Bien cordialement --Daniel AC Mathieu (discuter) 6 mai 2017 à 10:16 (CEST)

La Russie est un pays Européen.[modifier le code]

la Russie n'est pas asiatique et pas un pays à cheval sur 2 continents, La Russie est Européenne, géographiquement elle est reconnu comme europeenne et je parle pas du cote culturel... la Sibérie sa parti asiatique est peuplé de 20 % de ses habitants, et à été conquise au 18 eme siècle...

En faite si la Russie est Asiatique alors le Danemark est un état Américaine... à cause du Groenland..

Et la France est aussi un pays américain... Guyane et Antilles ...??? La Sibérie est une ancien colonie intégrer par la Russie comme la France à intégrer les DOM TOM (la Russie et la France aillant acquis ses colonies à la même époque)... et la France est reste européenne. Sur certain point la Russie est même plus européenne que la France, ethniquement par exemple. --Le_Serbe - РЕПОНСЕ 28 juillet 2017 à 14:44 (CEST)

Ah. C'est gentil comme théorie mais y'a des sources pour dire que la Russie est géographiquement européenne, enfin des sources post-petroviennes ? Et le niveau d'européenitude d'une population c'est je suppose lié aux non-Blancs qu'il y a en France ? Parce que c'est sûr qu'après les siècles de domination des khanats tataro-mongols, les Slaves sont des Vrais Européens Purs. Cordialement, (:Julien:) 30 juillet 2017 à 11:04 (CEST)

Liens externes modifiés[modifier le code]

Bonjour aux contributeurs,

Je viens de modifier 2 lien(s) externe(s) sur Russie. Prenez le temps de vérifier ma modification. Si vous avez des questions, ou que vous voulez que le bot ignore le lien ou la page complète, lisez cette FaQ pour de plus amples informations. J'ai fait les changements suivants :

SVP, lisez la FaQ pour connaître les erreurs corrigées par le bot.

Cordialement.—InternetArchiveBot (Rapportez une erreur) 19 avril 2018 à 08:03 (CEST)

Pourquoi vouloir falsifier l'histoire ?[modifier le code]

Bonjour,

J'ai fait des modifications sur l'infobox mais on m'a expliqué avec gentillesse qu'il fallait que j'arrête "de foutre mon bordel" dans les infos. Quand j'ai modifié la date de la création de l'URSS du 10 décembre au 30 décembre (date réelle) ça m'a été refusé. En revanche la République russe, le régime qui a existé du 14 septembre 1917 au 8 novembre 1917 a existé et continue d'apparaitre. Mais il se passe quoi entre le 8 novembre 1917 et le 30 décembre 1922 ? On explique pourtant assez souvent que la république socialiste fédérative soviétique de Russie est un Etat fédéré qui n'existe pas sous le nom d'URSS. C'est comme si on vous disait que la France c'est l'Union Européenne, la France c'est une entité à l'intérieur de l'UE, la Russie (RSFSR) c'est pareil à l'intérieur de l'URSS... C'est quand même assez désolant de savoir que sur Wikipédia on fait dire à l'histoire n'importe quoi; C'est même assez dangereux !--90.37.146.163 (discuter) 14 mai 2018 à 18:20 (CEST)

Bonjour, La réalité est complexe. L'état ayant succédé à la République russe n'a pas de nom pendant plusieurs mois donc la date de création de l'URSS indiquée résulte sans doute d'une convention (je n'ai pas creusé je ne suis pas l'auteur), et la mettre à mal suppose de maitriser tous les tenants et aboutissants ayant abouti à cette convention (c'est votre cas ?). Sur le principe, pas de modification sans source, pas d'intervention directe dans l'infobox. On tente d'abord de mettre en cohérence le corps de l'article. Pline (discuter) 16 mai 2018 à 16:08 (CEST)

BIZARRERIE DÉMOGRAPHIQUE[modifier le code]

VILLE DE MOSCOU : 12 330 126 HABITANTS

OBLAST DE MOSCOU : 7 318 647 HABITANTS

Merci d'avance pour l'explication. --Actorstudio (discuter) 16 mai 2018 à 14:56 (CEST)

Bonjour, Moscou est un sujet de la fédération de Russie à part entière (de la catégorie Ville d'importance fédérale) qui ne fait pas partie de l'oblast de Moscou. --Pline (discuter) 16 mai 2018 à 15:50 (CEST)
Merci. --Actorstudio (discuter) 16 mai 2018 à 16:09 (CEST)