Discussion:Plasmodium

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

le plasmodium flaciparum est resposable du paludisme. cf : cours de biologie animale, classifaction des protozoaires, faclté de pharmacie, chatenay lamabry


Proposition de changement pour le paragraphe 'Espèces impliquées en pathologie humaine'[modifier le code]

  • Le Plasmodium falciparum provoque une forme « maligne » du paludisme avec une fièvre tierce (périodicité des recrudescences fébriles de 2j).
  • Le Plasmodium vivax provoque une forme « bénigne » du paludisme avec une fièvre tierce (périodicité des recrudescences fébriles de 2j)
  • Le plus rare Plasmodium ovale cause une forme « bénigne » du paludisme avec une fièvre tierce (périodicité des recrudescences fébriles de 2j). Il n'est rencontré que dans certaines zones de l'Afrique inter-tropicale.
  • Le Plasmodium malariae provoque une forme « bénigne » du paludisme avec une fièvre quarte (périodicité des recrudescences fébriles de 3j).
  • Le Plasmodium knowlesi proche génétiquement de Plasmodium vivax, et microscopiquement de Plasmodium malariae. Il a été découvert récemment chez l'Homme en Malaisie (mais était connu antérieurement chez le singe).

--193.52.225.144 (d) 23 novembre 2010 à 14:21 (CET)

Cela me parait correct excepté que Plasmodium ovale est également rencontré en Asie du Sud-Est (notamment aux Philippines). P. ovale est d'ailleurs divisé en trois sous-espèces (ce qui n'est rien à coté de P. falciparum qui en comporte 65).
Quant-à Plasmodium knowlesi, plus précisément, c'est le macaque qui est l'hôte originel de cette espèce.
--Omondi (d) 24 novembre 2010 à 14:47 (CET)

Correction[modifier le code]

Dans l'article sur Charles Louis Alphonse Laveran, on mentionne que c'est en 1907 que ses travaux sur la protozoaire lui ont valu de recevoir le prix Nobel de physiologie ou médecine. Dans le présent article, il est dit que le Prix Nobel lui fût décerné en 1902. Cette date serait à vérifier.

--192.197.51.41 (d) 3 mars 2011 à 21:39 (CET)

Bonjour anonyme Bonjour Bonjour,
Il est bien spécifié dans l'article sur Plasmodium que c'est Ronald Ross qui reçu le prix Nobel en 1902 et non pas Charles Laveran. Cependant, j'ai reformulé le « sous titre » et ajouté que Laveran a reçu le prix en 1907 (tu peux aller voir les dernières versions de l'article dans l'historique (afficher l'historique [1]) CQFD.
--Omondi (d) 4 mars 2011 à 00:16 (CET)

Globules rouges[modifier le code]

En tant que non spécialiste de la biologie, je trouve un peu excessif de recourir systématiquement au vocabulaire spécialisé dans cet article. Le mot "érythrocytes" est utilisé quasi-systématiquement, à la place de globule rouge et d'hématie. Globule rouge n'est sans doute pas scientifique, mais il faudrait l'introduire plus tôt dans la discussion, quitte à clarifier: "globules rouges (érythrocytes)".

Tel quel, l'article est incompréhensible à première lecture pour un non spécialiste.

Bullet green.pngMarceal bla bla 22 août 2017 à 14:02 (CEST)

la reproduction sexuée parasite l'anophèle[modifier le code]

Un mélange "la forme sexuée parasite l'anophèle" et "la reproduction sexuée a lieu chez l'anophèle" stefjourdan