Discussion:Hypothèse

Le contenu de la page n’est pas pris en charge dans d’autres langues.
Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Autres discussions [liste]
  • Admissibilité
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives
  • Commons

Néanmoins une hypothèse mathématique est une donnée certaine qui va nous permettre de résoudre le problème qui nous est proposé.

--Che999 (discuter) 29 septembre 2017 à 22:38 (CEST)Répondre[répondre]

Formuler une hypothèse[modifier le code]

Il serait sûrement intéressant de décrire le terme désignant à lui seul la phrase : Formuler une hypothese. Je ne suis pas certain que le terme hypothéquer convienne, mes connaissances en étymologie son presque nulles. Je remercie d'avance le généreux (et cultivé) collaborateur qui aura la réponse. Au généreux donateur. Voici la réponse de Jean-Marie essarts 78 Proposition pour décrire le terme désignant à lui seul la phrase, le verbe hypothéser !--Vaillan (d) 20 décembre 2008 à 17:23 (CET) En matière de langue, on dit parfois que l'usage confirme la règle. Mais ce n'est pas toujours vrai. «Hypothéquer» dans le sens de «faire des hypothèses», «formuler une hypothèse» s'entend parfois dans les cours de philosophie. On peut toujours hypothéquer, aiment conclure les professeurs. Il peut s'agir alors d'un sens, d'une acception et d'un usage réservé à une discipline spécialisée. Cela expliquerait qu'on ne retrouve pas cette acception dans les dictionnaires généraux actuels--Che999 (discuter) 29 septembre 2017 à 22:38 (CEST)Che999.Répondre[répondre]

Autre sens du mot hypothèse[modifier le code]

En mathématiques, le mot hypothèse a un tout autre sens.

L'Hypothèse en mathématiques[modifier le code]

Attention à ne pa faire un amalgame dangereux, en mathématique et même en logique, entre hypothèse et conjecture. En logique l'Hypothèse est bien ce qui vient avant la thèse, c'est à dire ce qui est nécessaire à la démonstration. Les Hypothèses pour un théorème sont les éléments nécessaires à son application, les prémisses du syllogisme que forme le raisonnement hypothèse-théorème-conclusion.

Par exemple: Hypothèse: Ce triangle est rectangle. Théorème: Si un triangle est rectangle, alors la somme des carrés de ses côtés égale le carré de son hypothénuse. Conclusion: la somme des carrés des côtés de ce triangle égale le carré de son hypothénuse.

L'hypothèse n'a ici rien de supposé: elle a été démontrée précédemment, ou est donnée par construction. C'est la base de tout raisonnement "hypothético-déductif". Le seul et unique cas où l'Hypothèse est fausse est celui du raisonnement par l'absurde, qui se ramène à un raisonnement "classique":

Hypothèse:la somme des carrés des côtés de ce triangle n'égale pas le carré de son hypothénuse. Théorème: Si un triangle est rectangle, alors la somme des carrés de ses côtés égale le carré de son hypothénuse. Conclusion: s'il était rectangle, la somme des carrés de ses côtés égalerait le carré de son hypothénuse, ce qui est absurde (en contradiction avec l'Hypothèse), ce triangle n'est donc pas rectangle (en vertu du tiers exclu...).