Discussion:Diagnostic embarqué (automobile)

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Type de diagnostiques[modifier le code]

On peut distinguer 2 types de diagnostiques:

  • les diagnostiques électriques qui permettent de détecter qu'une capteur / actionneur est débranché. Par exemple, si le signal de la sonde de température d'eau moteur est nul, c'est qu'il y a une panne.
  • les diagnostiques fonctionnels testent le bon comportement d'un organe de façon indirecte. Par exemple: test de la presence d'un Filtre à Particule à partir de l'information de Pression aux bornes de ce FaP, test des températures et pressions à l'échappement pour assurer la sécurité du véhicule,...


Seuils de diag[modifier le code]

Reste à citer les sources, afficher un graph et donner les dates d'applications

Ces seuils de polluants sont à respecter sur cycle normalisé NMVEG, tout dépassement doit conduire à allumer la MIL (Malfunction Indicator Light)

Seuils OBD diesel
Norme HC (g/km) CO (g/km) NOx (g/km) Particules (g/km)

Euro 3 et 4

0.4

3.2

1.2

0.18

Euro5

0.32

1.9

0.54

0.05

Les diagnostiques mis en place pour s'assurer du respect de ces seuils sont les suivants:

  • HC et CO: fonctionnement correct du catalyseur
  • NOx: fonctionnement correct du circuit EGR ou du Piège à NOx
  • Particules: fonctionnement correct du Filtre à Particule

Chaque constructeur est ensuite libre d'imaginer la meilleure stratégie permettant de déterminer l'état de ces systèmes. Une bonne stratégie permettant de determiner sans se tromper (risque de faux diagnostique) un organe défaillant.

MIL (Malfunction Indicator Light)[modifier le code]

Faire rechereche sur norme ISO 2575