Discussion:Déjaugeage

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Fusion Déjaugeage et Planning (windsurf)[modifier le code]

Ces deux articles abordent le même phénomène physique. Préférerais le titre en français, en conservant le mot planning dans la page d'homonymie. --Michel Barbetorte (d) 5 juin 2008 à 16:04 (CEST)

Bon. Pas de désaccord ? --Michel Barbetorte (d) 9 juin 2008 à 21:39 (CEST)
à vue de nez ça me parait pertinent. Peut-être préciser dans le texte que si le phénomène physique s'appelle "déjaugeage", le terme utilisé par les véliplanchistes est "planning". bonne soirée, Malta (d) 10 juin 2008 à 23:21 (CEST)
Fait. Coupé collé et demandé fusion d'historiques avant corrections.--Michel Barbetorte (d) 11 juin 2008 à 14:12 (CEST)

Recopié depuis la page de discussion de l'article Planning (windsurf)[modifier le code]

Ce mot s'écrit planing en anglais. Il se prononce différemment de planning et à un sens différent. Voir http://en.wikipedia.org/wiki/Planing et http://en.wikipedia.org/wiki/Planning

Le planing ne concern pas que la planche à voile. Voir http://en.wikipedia.org/wiki/Planing_%28sailing%29

Aéroglisseur[modifier le code]

NB : Je copie cette discussion depuis ma page de discussion.--Michel Barbetorte (d) 6 février 2009 à 00:39 (CET)


Oui, un aéroglisseur déjauge ![modifier le code]

Bonjour, (Barbetorte, recopié depuis PDD de Barbetorte, du 5/02/2009)

Tu as révoqué une contribution sur la page Déjaugeage (qui indiquait qu'un aéroglisseur déjauge) au prétexte que "le coussin d'air est entretenu". En quoi cela te gène-t-il ? Si un aéroglisseur ne déjauge pas, alors que fait-il ? A l'arrêt (mais coussin d'air activé), un aéroglisseur se trouve dans un régime archimédien : il se forme sous l'appareil une "cuvette" dont la masse du volume d'eau qui la remplirait est égale à la masse de l'aéroglisseur. A partir d'une certaine vitesse, l'aéroglisseur passe en régime dynamique et déjauge bien.

Pierre.

Bonjour. Je vois très bien ce que tu veux dire. Cependant, ce déjaugeage là n'est pas caractéristique du déjaugeage d'une coque de bateau qui passe devant sa vague d'étrave. Donc il n'a pas à figurer en exemple typique dans l'introduction de l'article ou dans les première lignes. Cependant un développement de ce que tu viens de m'écrire mérite sans conteste un paragraphe - très pertinent - dans l'article, à ce jour fort perfectible. Si tu as des éléments documentés (référencés) sur le sujet, n'hésite pas. Quand ce paragraphe sera rédigé, tu trouveras sans problème une phrase le mentionnant (comme cas limite) dans l'introduction. J'apprécie ton intervention, car elle permet d'améliorer le contenu de cet article. Cordialement, --Michel Barbetorte (d) 6 février 2009 à 00:39 (CET)

Mea culpa, ce n'était pas en intro. Mais sans détails explicatifs, c'était dur à comprendre ! Donc, à toi d'expliquer ! Merci d'avance de détailler le sujet. --Michel Barbetorte (d) 6 février 2009 à 00:46 (CET)

Bonsoir,

Pour le démontrer, on peut utiliser une sorte de "preuve par l'absurde". Posons l'aéroglisseur sur l'eau. Il est alors un simple bateau, avec une carène. Sa vitesse est donc limitée par sa vitesse de carène. Or on sait qu'un (bon) aéroglisseur dépasse largement cette vitesse de carène. C'est donc qu'il déjauge. CQFD ;-) Je veux bien rédiger quelque chose sur le sujet, avec explication du phénomène physique (phénomène des vaguelettes et de la vague d'étrave qu'il faut franchir), mais tu verras que le coussin d'air n'a rien à voir dans le phénomène lui-même... Il l'aide à se produire, par réduction des frottements principalement (car la carène d'un aéroglisseur est fluide) et présente également l'avantage de rendre l'appareil complètement amphibie... et ce n'est pas rien :-) mais on s'éloigne là du phénomène de déjaugeage proprement dit.

Pierre.

mais sur un zodiac[modifier le code]

comment est ce possible aussi, une explication est elle la meme avec ces beateau semi rigide qui leve de l'etrave des le moteur enclenché puis se redresse et dejauge a plat dans la suite de l'aceleration avez vous un avis une explication merci d'avance yassas

Oui c'est le même phénomène. Le fait que l'étrave se lève est lié au couple généré par la poussée de l'hélice. Ensuite le bateau se cale dans ses lignes et se remet à plat pour gagner de la vitesse. Il convient de placer le moteur avec un angle correct pour éviter le premier phénomène. Cocouf (d) 22 mai 2012 à 09:51 (CEST)

Hydroptère[modifier le code]

Selon moi le phénomène de portance lié à un foil comme sur les hydroptère ne fait pas parti du phénomène de planning ou encore de déjaugeage... Avant de supprimer les images en rapport, je propose une discussion. Cocouf (d) 22 mai 2012 à 09:52 (CEST)

Je comprends ton point de vue. Mais en fait le déjaugeage est obtenu à partir de certains perfectionnements tels que l'allègement du déplacement, les formes de coques plus portantes, les redans, l'augmentation de la puissance de la propulsion, les ailerons, foils et coussins d'air etc. Il faudrait peut-être différentier les voiliers des bateaux à moteur, puis faire un historique de l'évolution technologique en voiler et en moteur. Pour moi il faut être le plus exhaustif possible. Mais démarrer sur une photo d'un hydroptère n'est pas logique, en effet. Supprimer, non. --Michel Barbetorte (d) 22 mai 2012 à 12:26 (CEST)
Si je comprends bien la logique c'est qu'on peut parler de ce qui aide à déjauger ? Je pense que mettre une section sur ce sujet est une bonne chose. Mais pour moi, dans le cas de l'hydroptètre, on n'est vraiment pas du tout dans le déjaugeage. Le déjaugeage n'arrive qu'avec une coque planante, typiquement une planche à voile ou un surf. Dans le cas du foil, c'est exactement le même phénomène que pour une aile d'avion. Le fluide passe des deux côtés du profil, avec des vitesses différentes, créant une portance ; contrairement à une coque. Cocouf (d) 22 mai 2012 à 15:12 (CEST)