Diplomatie publique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans le domaine des relations internationales, la public diplomacy est une expression ayant émergé au milieu des années 1960 pour décrire la conduite d’une politique extérieure qui s'adresse aux peuples étrangers, soit à travers des médias émettant dans leur langue et sur leur territoire, soit à travers diverses relations culturelles et des réseaux humains au sein des élites (anciens étudiants des universités américaines ayant bénéficié de bourses Fullbright, par exemple). Le terme "public diplomacy" a été associé tout particulièrement à la United States Information Agency, qui a utilisé le terme pour définir sa mission.

Hans M. Tuch définit le terme ainsi: „Public diplomacy est le procès le communication d'un gouvernement avec des publics étrangers afin de créer la compréhension pour les idées et les idéaux du propre pays, ses institutions et cultures ainsi que ses buts internationaux et son orientation politique actuelle.”


Selon Signitzer (1995), il existent deux formes de "public diplomacy" dépendants de leurs fonctions principaux: l'école dure et l'école souple.

L'école dure définit l'information politique qui a comme objectif de convaincre et d'influencer un public étranger. Elle est appliquée pour expliquer ou défendre une position concrète ou un comportement d'un gouvernement à court terme.

L'école souple au contraire est la communication culturelle pour créer une relation de compréhension réciproque à long terme basée sur la perception de la société.

Contrairement à la diplomatie "normale", la "public diplomacy" ne s'adresse pas seulement à des acteur étatiques, mais aussi à la population d'autres pays.

Le but de la "public diplomacy" est d'améloirer la perception du propre pays à l'étranger.

Liens externes[modifier | modifier le code]